10/03/2014

ÉLIMINER LA BOMBE FRANÇAISE (Jean-Marie MULLER)

« L’Église de France ou du moins ses représentants à Pax Christi, à l’Institut Catholique et à Justice et Paix, viennent de publier un livre :  « La Paix sans la bombe ? Organiser le désarmement nucléaire ». Jean-Marie Muller est furieux car ce livre préconise le désarmement « multilatéral » que tout le monde sait impossible, car il est impossible que tous les pays dotés de la bombe atomique décident ensemble de s’en séparer . La seule stratégie efficace  serait  celle du « désarmement unilatéral » soutenue par Michel Rocard le général Norlain  et bien d’autres personnages importants comme l’ancien  ministre de la défense Alain Richard. La France s’honorerait en donnant unilatéralement  l’exemple du désarmement atomique ».


Francis Gély

__________________________________


- Photo : Explosion atomique de 14 kilotonnes lors de l'essai américain Buster-Jangle Charlie sur le site d'essais du Nevada en 1951 - 14 kiloton atomic explosion, from a 1951 US nuclear test at the Nevada Test Site. (Operation Buster-Jangle, Charlie) Original caption: XX-27 charlie a 14 kiloton device was dropped from a B-50 bomber on October 30, 1951 at Yucca Flat. The test, part of the Buster-Jangle series, was the eighth detonation at the Nevada Proving Grounds.

Éliminer la bombe française,jean-marie muller,philosophe,écrivain,institut catholique de paris,justice et paix et pax christi france,livre,la paix sans la bombe,désarmement nucléaire,michel rocard,général norlain,désarmement unilatéral,pays dotés de la bombe atomique,États nucléaires,guerre,arme,armée,budget,éducation,santé,logement,culture,nation,peuple,paix,recherche,france,europe,monde,planète,univers,enfant,femme,homme

___________________________________


 

L’Homme est si petit, si fragile et si peu enclin à accepter cette évidence devant son maître l’Univers, qu’il se croit parfois obligé, pour tenter de lui être son égal, de s’ingénier à gagner sa supériorité en commettant des actes irréparables, d’une telle gravité, qu’il en vient à perdre toute raison, oubliant surtout ce pourquoi sur cette terre, il a fait un jour son apparition … !

 

Marc POTY

A Lyon, ce 10 Février 2014


Marc POTY
  A Lyon, ce 10 Mars 2014

  potymarc@gmail.com


  © La Tribune de Genève © A LIRE A GENÈVE-SUISSE & MONDE ®
http://alireagenevesuissemonde.blog.tdg.ch/


  Tél. : +33 (0)  603 115  857


  Un journal qui se veut un lien entre tous les Hommes…!



__________________________________


ÉLIMINER LA BOMBE FRANÇAISE

 

L’Institut catholique de Paris, Justice et Paix et Pax Christi France viennent de publier un livre intitulé La paix sans la bombe ?, Organiser le désarmement nucléaire[1]. L’importance des organismes signataires nous permet de considérer ce texte comme l’expression de la position officielle de l’Église catholique française sur la dissuasion nucléaire.

« La paix sans la bombe ? » : tout est évidemment dans le point d’interrogation. S’abritant derrière la déclaration du pape François qui, dans son message du 12 décembre 2013 pour la XLVIIème Journée mondiale de la paix, a fait sien l’appel de ses prédécesseurs « en faveur de la non-prolifération des armes et du désarmement de la part de tous, en commençant par le désarmement nucléaire », le texte plaide pour un  désarmement nucléaire mondial négocié, progressif et contrôlé. À propos de la politique française de dissuasion, l’introduction nous donne d’emblée la conclusion de cette étude : « Ces analyses ne concluent pas à la nécessité d’un abandon unilatéral de l’arme nucléaire[2]. » Le débat est donc terminé avant même d’avoir commencé. Nous savons donc à quoi nous en tenir : l’Église catholique a décidé de s’accommoder de la dissuasion nucléaire française. L’Église a décidé de se soumettre à César en lui laissant ce qui lui appartient : la France doit garder sa bombe. Et cela risque fort de durer longtemps : « Le nucléaire militaire, précise le texte, est sans doute une réalité durable ; sa disparition ne pourra résulter que de décennies d’efforts internationaux concertés[3]. » Des décennies... Autant dire une éternité !!! Et pendant tout  ce temps, la France devra entretenir sa bombe, quels que soient les aménagements évoqués par les auteurs.

Certes, qui ne serait pas en faveur du désarmement mondial ? Il reste que cette solution idéale est purement abstraite et rien ne permet de penser qu’elle puisse s’inscrire dans la réalité dans un avenir prévisible. Pour nous citoyens français, le choix n’est pas entre le désarmement mondial et le désarmement unilatéral. Il est entre le désarmement unilatéral et le maintien de l’armement français. Qui n’exige pas l’élimination de l’armement nucléaire français participe, qu’il le veuille ou non, à son maintien. Il existe une logique implacable : qui n’est pas contre la dissuasion française est pour.

Tout particulièrement pour ce qui concerne le désarmement nucléaire, le principe de « multilatéralité » est funeste et fallacieux. Au demeurant, dans les autres domaines où elle estime que le respect de la vie humaine est en  jeu, jamais l’Église ne recourt à ce principe. Seul le principe de l’« unilatéralité » permet d’avoir prise sur la réalité. L’essence même de l’obligation morale est d’être unilatérale Nous avons l’obligation morale impérative de vouloir renoncer à l’arme nucléaire sans attendre la réciproque. La réciproque, ce n’est pas notre affaire. La réciproque, c’est l’affaire des autres. Notre affaire, c’est de prendre aujourd’hui la décision qui engage notre responsabilité.

Quand tout est dit, l’arme nucléaire n’est pas une arme légitime de défense, mais une arme criminelle de terreur, de destruction, d’anéantissement et de dévastation. Comment alors ne pas penser que ceux qui veulent respecter le caractère sacré de la vie humaine, qu’ils croient au ciel, qu’ils y croient mal ou qu’ils n’y croient pas, ont la stricte obligation d’affirmer de manière unilatérale que la dissuasion nucléaire, qui est fondée sur la préméditation d’un crime contre l’humanité, n’est ni moralement, ni politiquement, ni économiquement acceptable ? Dans un monde malade de désespérance, il deviendrait alors possible d’espérer briser l’idole nucléaire et de retrouver le chemin de la fraternité humaine au-delà des envies criminelles des États nucléaires.

Jean-Marie MULLER 

Philosophe et écrivain

www.jean-marie-muller.fr

 

[1]      Ibid., p. 11.



 

1 Les Éditions de l’Atelier, Paris 2014.

[2]  Ibid., p. 10.

___________________________________________________________________

 

Éliminer la bombe française,jean-marie muller,philosophe,écrivain,institut catholique de paris,justice et paix et pax christi france,livre,la paix sans la bombe,désarmement nucléaire,michel rocard,général norlain,désarmement unilatéral,pays dotés de la bombe atomique,États nucléaires,guerre,arme,armée,budget,éducation,santé,logement,culture,nation,peuple,paix,recherche,france,europe,monde,planète,univers,enfant,femme,homme

 

Petit Rappel sur « l'Arme nucléaire, « une arme de destruction massive qui utilise l'énergie dégagée par la fission de noyaux atomiques lourds (uranium, plutonium dans le cas des bombes A), ou par une combinaison de ce phénomène avec celui de la fusion de noyaux atomiques légers (hydrogène dans le cas des bombes H). L'énergie libérée par l'explosion s'exprime par son équivalent en TNT.

L'arme nucléaire a été utilisée opérationnellement deux fois durant la Seconde Guerre mondiale, par les États-Unis contre le Japon par les bombardements des villes de Hiroshima et de Nagasaki, entraînant cent à deux cent mille morts. Ses effets destructeurs, qui sont sans commune mesure avec ceux des « armes conventionnelles », sont principalement dus au souffle, comme pour les explosifs classiques, mais également aux brûlures et incendies provoqués par sa température extrême, et de manière plus marginale à l'effet des radiations.

En raison de ses effets, l'arme nucléaire est considérée comme une arme non conventionnelle, et comme une arme de dissuasion (politique de dissuasion nucléaire), visant à empêcher toute attaque majeure, qui serait sanctionnée par l'utilisation de cette arme. Inversement, l'impact psychologique potentiel d'une arme nucléaire en fait une cible de choix pour des mouvements terroristes. Depuis que plusieurs pays se sont dotés plus ou moins rapidement de l'arme nucléaire, des accords internationaux visent à réduire l'arsenal nucléaire et à limiter la prolifération nucléaire.

Le SIPRI (Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (en anglais, Stockholm International Peace Research Institute, SIPRI) institut d'études stratégiques fondé en 1966 pour célébrer cent cinquante ans de paix ininterrompue en Suède), estime le nombre de têtes nucléaires dans le monde à environ 19 000 dont 4 400 opérationnelles en janvier 2012 ».

 

-Fin de citation

 

14/12/2012

LA DÉPENDANCE

  La Dépendance, vous ne la connaissez …?


Il se peut aussi, que cette dépendance vous l’imaginiez, vous la perceviez et, aujourd’hui, vous la voyez, vous la vivez, vous la supportez !...

 

dépendance,garantie,apa,parent,proche,médecin,auxiliaire médicale,infirmière,ergothérapeute,masseur-kinésithérapeute,orthophoniste,physiothérapeute,psychomotricien,psychologue,travailleurs sociaux,assistante sociale,auxiliaire de vie,aide ménagère,garde de nuit,repas,ami,réseau,maison de retraite,séjour,aménagement,adaptation,habitat,logement,aidant,bénévole,soin,personne,âgée,formation,métier,émotionnel,temps,stress,fatigue,économie,charge financière,coût,assurance,crédit agricole


Un Proche que vous aimez, bien, plus même, qui se trouve par la vieillesse et le sort, soudain dépendant, de votre bonne volonté, de votre attention, de votre compassion, de votre amour, n’ayons pas peur des mots.

 

Vous devez bien naturellement, quasi obligatoirement, à cette personne  chère, aujourd’hui la réciprocité car, c’est de cet être vous avez reçu la Vie et c’est de ce parent qu’un jour, pendant un temps, vous avez été dépendant.

 

dépendance,garantie,apa,parent,proche,médecin,auxiliaire médicale,infirmière,ergothérapeute,masseur-kinésithérapeute,orthophoniste,physiothérapeute,psychomotricien,psychologue,travailleurs sociaux,assistante sociale,auxiliaire de vie,aide ménagère,garde de nuit,repas,ami,réseau,maison de retraite,séjour,aménagement,adaptation,habitat,logement,aidant,bénévole,soin,personne,âgée,formation,métier,émotionnel,temps,stress,fatigue,économie,charge financière,coût,assurance,crédit agricole

 

C’est aussi celui ou celle avec qui vous avez partagé un bout de route ensemble, ce merveilleux chemin de la Vie à Deux, vous comblant de bonheur en vous offrant le meilleur & aujourd’hui !

 

Qu’en est-il de cette petite fleur en passe de se faner, de s’étioler, de flétrir, de périr… ?


La meilleure preuve d'Amour n'est-elle pas d'assurer sa présence à l'être Aimé ...?

 

Alors, ce présent que vous vivez, vous qui êtes en devoir une nouvelle fois de partager…

 

dépendance,garantie,apa,parent,proche,médecin,auxiliaire médicale,infirmière,ergothérapeute,masseur-kinésithérapeute,orthophoniste,physiothérapeute,psychomotricien,psychologue,travailleurs sociaux,assistante sociale,auxiliaire de vie,aide ménagère,garde de nuit,repas,ami,réseau,maison de retraite,séjour,aménagement,adaptation,habitat,logement,aidant,bénévole,soin,personne,âgée,formation,métier,émotionnel,temps,stress,fatigue,économie,charge financière,coût,assurance,crédit agricole

La Dépendance exige expressément l’implication des proches, mais également parfois celle des Amis, des Voisins. Un réseau fort apprécié d’aidants associé au travail des professionnels qui seront bien évidemment impliqués tant par l'exercice de leur métier: médecin, auxiliaire médicale: infirmière, ergothérapeute qui en collaboration avec - des masseurs-kinésithérapeutes, des orthophonistes, des physiothérapeutes, des psychomotriciens, des psychologues et des travailleurs sociaux  - assistante sociale, auxiliaire de vie, aide ménagère, garde de nuit, sans oublier le portage des repas qui est un Service adapté à cette problématique, seront des acteurs de premier plan pour les Aidants.

 

dépendance,garantie,apa,parent,proche,médecin,auxiliaire médicale,infirmière,ergothérapeute,masseur-kinésithérapeute,orthophoniste,physiothérapeute,psychomotricien,psychologue,travailleurs sociaux,assistante sociale,auxiliaire de vie,aide ménagère,garde de nuit,repas,ami,réseau,maison de retraite,séjour,aménagement,adaptation,habitat,logement,aidant,bénévole,soin,personne,âgée,formation,métier,émotionnel,temps,stress,fatigue,économie,charge financière,coût,assurance,crédit agricole


Ces professionnels apporteront leur précieux concours aux Aidants, par leurs conseils, qu’ils seront à même de dispenser aux proches de la personne dépendante, afin que ceux-ci puissent mener à bien ce soutien ; aussi bien en terme d’efficacité, que pour leur préservation physique et morale.

 

dépendance,garantie,apa,parent,proche,médecin,auxiliaire médicale,infirmière,ergothérapeute,masseur-kinésithérapeute,orthophoniste,physiothérapeute,psychomotricien,psychologue,travailleurs sociaux,assistante sociale,auxiliaire de vie,aide ménagère,garde de nuit,repas,ami,réseau,maison de retraite,séjour,aménagement,adaptation,habitat,logement,aidant,bénévole,soin,personne,âgée,formation,métier,émotionnel,temps,stress,fatigue,économie,charge financière,coût,assurance,crédit agricole

 

Le maintien à son domicile, de la personne dépendante, permet de lui apporter certainement la quiétude, ce qui est loin d’être négligeable psychologiquement ; puisque son cadre de Vie et ses habitudes seront préservés et respectés. L’adaptation du logement fera l’objet d’une attention particulièrement soutenue, puisque il est impératif de préserver la sécurité de la personne et une tranquillité d’esprit pour l’entourage – Salle de bain accessible commodément, sol antidérapant, barres d’appui etc. - et pour les déplacements à l’intérieur de l’habitat, un diagnostic rigoureux permettra de prévoir la suppression de tous les obstacles (tapis) et les aménagements nécessaires pouvant être réalisés, afin de contribuer à faire disparaître les difficultés et les dangers potentiels. Là encore, le regard d’un professionnel sera du plus grand intérêt.

 

dépendance,garantie,apa,parent,proche,médecin,auxiliaire médicale,infirmière,ergothérapeute,masseur-kinésithérapeute,orthophoniste,physiothérapeute,psychomotricien,psychologue,travailleurs sociaux,assistante sociale,auxiliaire de vie,aide ménagère,garde de nuit,repas,ami,réseau,maison de retraite,séjour,aménagement,adaptation,habitat,logement,aidant,bénévole,soin,personne,âgée,formation,métier,émotionnel,temps,stress,fatigue,économie,charge financière,coût,assurance,crédit agricole


A cet effort humain exigé, amplement fourni et très souvent largement partagé, en qualité de soutien moral, physique & professionnel, s’ajoute l’aspect  économique qui ne peut par la force des choses être négligé. Le montant de la pension de vieillesse, l’Aide publique, la réalisation d’un bien immobilier au soleil car - « la Dépendance ne peut malheureusement s’exilée et puis, tout le monde ne se trouve pas en possession du Prix Lumière » - surtout dans le cas d’un long séjour, en Etablissement de retraite, spécialisé ou non (Alzheimer) par exemple ; cela peut très bien s’envisager ; dés lors qu’au préalable, une visite attentionnée des lieux interviendra, et surtout vus avec les yeux de celle ou de celui qui en prendra possession, pour plusieurs et longues années et, qui fera sans aucun doute de ces murs, son avant dernière résidence.

 

dépendance,garantie,apa,parent,proche,médecin,auxiliaire médicale,infirmière,ergothérapeute,masseur-kinésithérapeute,orthophoniste,physiothérapeute,psychomotricien,psychologue,travailleurs sociaux,assistante sociale,auxiliaire de vie,aide ménagère,garde de nuit,repas,ami,réseau,maison de retraite,séjour,aménagement,adaptation,habitat,logement,aidant,bénévole,soin,personne,âgée,formation,métier,émotionnel,temps,stress,fatigue,économie,charge financière,coût,assurance,crédit agricole


L’Assurance Privée, pourra en temps voulu, jouer également pleinement son rôle, de façon permanente ou à titre de relais, lors de l’attente d’un bien à réaliser. Dans la plupart des cas, relevant de l’Apa (Allocation personnalisée d'autonomie), celle-ci interviendra dans le cadre des mesures financières, réunies sous la dénomination « Garantie Dépendance ».

 

dépendance,garantie,apa,parent,proche,médecin,auxiliaire médicale,infirmière,ergothérapeute,masseur-kinésithérapeute,orthophoniste,physiothérapeute,psychomotricien,psychologue,travailleurs sociaux,assistante sociale,auxiliaire de vie,aide ménagère,garde de nuit,repas,ami,réseau,maison de retraite,séjour,aménagement,adaptation,habitat,logement,aidant,bénévole,soin,personne,âgée,formation,métier,émotionnel,temps,stress,fatigue,économie,charge financière,coût,assurance,crédit agricole


 - Voici quelques information que nous vous délivrons et dont le contenu n’engage que leurs auteurs -

 

dépendance,garantie,apa,parent,proche,médecin,auxiliaire médicale,infirmière,ergothérapeute,masseur-kinésithérapeute,orthophoniste,physiothérapeute,psychomotricien,psychologue,travailleurs sociaux,assistante sociale,auxiliaire de vie,aide ménagère,garde de nuit,repas,ami,réseau,maison de retraite,séjour,aménagement,adaptation,habitat,logement,aidant,bénévole,soin,personne,âgée,formation,métier,émotionnel,temps,stress,fatigue,économie,charge financière,coût,assurance,crédit agricole

 

·                       - « La garantie dépendance est un ensemble de prestations financières visant à permettre à la personne de faire face à son ou ses incapacités en faisant appel à l’aide extérieure. La dépendance est l’incapacité de réaliser les actes de la vie courante sans l’aide d’une tierce personne, en raison de l’âge ou du handicap. La terminologie dépendance est plus souvent associée à la perte d’autonomie liée au grand âge. Celle-ci est prise en charge par des dispositifs publics via l’allocation personnalisée d’autonomie et peut être couverte par un contrat individuel ou un contrat collectif ».

 

 

dépendance,garantie,apa,parent,proche,médecin,auxiliaire médicale,infirmière,ergothérapeute,masseur-kinésithérapeute,orthophoniste,physiothérapeute,psychomotricien,psychologue,travailleurs sociaux,assistante sociale,auxiliaire de vie,aide ménagère,garde de nuit,repas,ami,réseau,maison de retraite,séjour,aménagement,adaptation,habitat,logement,aidant,bénévole,soin,personne,âgée,formation,métier,émotionnel,temps,stress,fatigue,économie,charge financière,coût,assurance,crédit agricole

 

·                      Conditions à remplir /

______________________________

L'ensemble des conditions ci-dessous doit être rempli :

·         être âgé de 60 ans ou plus,

·         être en manque ou en perte d'autonomie en raison de son état physique ou mental,

·         avoir besoin d'une aide pour l'accomplissement des actes essentiels de la vie ou être dans un état nécessitant une surveillance régulière (groupe 1 à 4 de la grille – Aggir - (Autonomie, gérontologie, groupe iso-ressources),

Sur quels critères se base l'évaluation de la personne âgée ?

L'évaluation se fait suivant 17 critères.

Seules les 10 variables suivantes dites discriminantes, qui se rapportent à la perte d'autonomie physique et psychique, sont utilisées pour le calcul du Gir :

·         cohérence,

·         orientation,

·         toilette,

·         habillage,

·         alimentation,

·         élimination,

·         transferts (se lever, se coucher, s'asseoir),

·         déplacement à l'intérieur,

·         déplacement à l'extérieur,

·         communication à distance (téléphone, alarme, sonnette...).

 

·          http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1229.xhtml

 

·         résider de façon stable et régulière en France,

·         et pour les étrangers, être en séjour légal en France.

 

À savoir : l'attribution de l'Apa n'est pas soumise à conditions de ressources. Toutefois, une somme (le "ticket modérateur") reste à la charge du bénéficiaire, sauf si ses revenus sont inférieurs à 725,22 €

 

·                      Obligations du bénéficiaire /

____________________________________

 

Pour le maintien de l'Apa, le bénéficiaire est tenu envers le conseil général de :

·         déclarer la personne ou le service d'aide à domicile rémunéré par cette allocation,

·         fournir les justificatifs d'utilisation de l'aide (fiches de salaires, déclarations Urssaf, talons des chèques emploi-service, factures du service d’aide à domicile, factures des aides techniques, ...),

·         signaler tout changement qui survient dans sa situation (déménagement, hospitalisation, changement d'intervenant au domicile, modifications de ses ressources...).

 

·                      http://vosdroits.service-public.fr/F10009.xhtml

 

 

 

- Fin de citation

 

_____________________________

 

 

·                      « A noter aussi, qu’à l’intérieur de la communauté des Hommes, s’il est Normal d’Aider, il est tout à fait Normal d’Accepter de l’Aide » !...

 

 

Cela ne se nomme t-il pas Humanité ?

 

 

Donc Prenez grand Soin de Vous, puisque « leur Vie est avec Nous », ElleS le valent Bien !...


Exposé de trois experts :

____________________

 

Sylvie REVOL, Chargée de mission dépendance PREDICA

Christelle MARECHAL, Expert social

Jean Pascal FLAUDER, Directeur d’établissement de retraite


 

Marc POTY

A Lyon, ce 13 Décembre 2012

potymarc@gmail.com



© La Tribune de Genève © A LIRE A GENÈVE-SUISSE & MONDE ®
http://alireagenevesuissemonde.blog.tdg.ch/
 .
 


Tél. : +33 (0)  603 115  857

 
© www.alirealyon.fr ® 


"Un journal qui se veut être un lien entre tous les Hommes…!"



© M.P.PHOTOS-LYON ®

 
Hola!
 Bonjour! Hello! buongiorno! Shalom! Parev! salam! sabah el kheir! marhaba!Добрый день (dobrii den) / Здравствуйте (zdravstvuite)! nǐ hăo!

 

« André-Marie Ampère affirmait que la Politique devait rendre les Hommes meilleurs »!


 

Crédit agricole Centre-est - Rhône , Ain , Saône et Loire , Nord Isère ...

www.ca-centrest.fr/

Lire la suite

09/11/2012

LOUIS GALLOIS, COMMISSAIRE GÉNÉRAL, A LYON / INVESTISSEMENTS D'AVENIR

LOUIS GALLOIS,Commissaire général,LYON,J.F CARENCO,Préfet,Rhône,région,Rhône-Alpes,J.J.QUEYRANNRE,Président,Conseil régional,investissements,avenir,économie,enseignement supérieur,recherche,formation,ADEME,ANR,CDC,OSEO,ANRUuniversités,entreprises,laboratoires,production,emploi,innovation,FNARS,fédération,nationale,associations,,accueil,réinsertion,sociale

 

·       Louis Gallois, commissaire général à l'Investissement, placé sous l’autorité du Premier Ministre s’est rendu ce jeudi 8 novembre en Rhône-Alpes.


LOUIS GALLOIS,Commissaire général,LYON,J.F CARENCO,Préfet,Rhône,région,Rhône-Alpes,J.J.QUEYRANNRE,Président,Conseil régional,investissements,avenir,économie,enseignement supérieur,recherche,formation,ADEME,ANR,CDC,OSEO,ANRUuniversités,entreprises,laboratoires,production,emploi,innovation,FNARS,fédération,nationale,associations,,accueil,réinsertion,sociale


 - « 35 milliards d’euros sont mobilisés à l’échelle nationale dans le cadre du programme des investissements d’avenir, autour de 5 priorités présentées par l’ancien président de la République le 14 décembre 2009, à savoir l’enseignement supérieur et la formation, la recherche, l’industrie et les PME, le numérique et le développement durable. La mise en œuvre de ce programme a pour ambition de préparer la France de demain, et de rendre le pays plus compétitif et créateur d’emplois.



M. Gallois a participé à la préfecture de région au comité régional "investissements d'avenir", en présence des partenaires institutionnels et économiques et des représentants du monde de l’enseignement supérieur et de la recherche. Au cours de ce comité, les projets concernant la région Rhône-Alpes sont abordés. Il participe ensuite à un séminaire « confluence des leaders pour l’industrie »


- Fin de citation

 

LOUIS GALLOIS,Commissaire général,LYON,J.F CARENCO,Préfet,Rhône,région,Rhône-Alpes,J.J.QUEYRANNRE,Président,Conseil régional,investissements,avenir,économie,enseignement supérieur,recherche,formation,ADEME,ANR,CDC,OSEO,ANRUuniversités,entreprises,laboratoires,production,emploi,innovation,FNARS,fédération,nationale,associations,,accueil,réinsertion,sociale

Flanqué à sa Droite de Jean-François Carenco, Préfet du Rhône & Préfet de la région Rhône-Alpes & à sa gauche de Jean-Jack Queyranne, Président du Conseil régional région Rhône-Alpes, Louis Gallois en sa qualité de Commissaire général à l’investissement nous expose avec conviction mais, brièvement, les différents aspects de ces Investissements d’avenir en Rhône-Alpes.

LOUIS GALLOIS,Commissaire général,LYON,J.F CARENCO,Préfet,Rhône,région,Rhône-Alpes,J.J.QUEYRANNRE,Président,Conseil régional,investissements,avenir,économie,enseignement supérieur,recherche,formation,ADEME,ANR,CDC,OSEO,ANRUuniversités,entreprises,laboratoires,production,emploi,innovation,FNARS,fédération,nationale,associations,,accueil,réinsertion,sociale

A noter, que Pierre Moscovici, ministre de l’économie et des finances se trouvait le même jour à Lyon, à la Bourse du Travail, pour la séance d’ouverture des Journées de l’économie.

LOUIS GALLOIS,Commissaire général,LYON,J.F CARENCO,Préfet,Rhône,région,Rhône-Alpes,J.J.QUEYRANNRE,Président,Conseil régional,investissements,avenir,économie,enseignement supérieur,recherche,formation,ADEME,ANR,CDC,OSEO,ANRUuniversités,entreprises,laboratoires,production,emploi,innovation,FNARS,fédération,nationale,associations,,accueil,réinsertion,sociale

Selon Louis Gallois, il est nécessaire de : « Accélérer – Rassembler – Simplifier - » en un mot : « Restaurer la Confiance » …

 

Nous ne pouvons que nous féliciter, sur ce concept économico-financier qui implique forcément une approche, une analyse, une prise en compte plus fine des réalités du moment et du terrain et à ce stade et au niveau actuel de nos connaissance, l’Investissement visant prioritairement l’Enseignement supérieur - la Formation - la Recherche (108 projets soit 1,41 Md€, dont 47 projets strictement RA soit : 540 M€ & 66 projets pilotés par RA soit 866 M€ - Lyon & Saint-Étienne : 452 M€ - Grenoble : 413 M€ (non compris IDEX(1) probatoire 27 M€ & INES 2 – IDEX probatoire Lyon & Saint-Étienne – Pôles d’excellence – Santé & biotechnologies -  Valorisation de la Recherche – Économie Sociale & Solidaire – Internats d’excellence 30 M€ - Formation professionnelle en alternance soit 10 projets identifiés / 4 projets acceptés : 15,2 M€) - ainsi que les Filières industrielles & PME (Contrat de développement participatif soit 255 entreprises : 220 M€) – le Numérique (Réseau très haut débit : Haute-Savoie : 26 M€ + 2,3 M€ - A venir : Savoie & Loire) -  & le Développement durable (Ville de demain : Grenoble – Éco-Cité – TCSP – Lyon Éco-Cité – Prêts verts bonifiés soit : 58 entreprises – 31,4 ME & Énergies renouvelables, énergies décarbonnées, chimie verte – Économie circulaire (Collecte, tri, recyclage et valorisation des déchets – Dépollution – Biens et Services éco-conçus – Véhicules du futur – Réseaux électriques intelligents), devient une évidence lorsque l’on veut changer la donne, d’une gabegie de plusieurs décennies.

 

Sans nul doute possible à la lecture de ces  « Chiffres » c’est « Notre » Avenir qui se reconsidère, à travers l’humain jusque là fortement négligé. C’est l’Homme et son environnement qui deviennent par la force des choses (changement climatique, crise économique, dettes de tous les États nations), non seulement une réalité, en ce troisième millénaire, mais surtout, la première des priorités.

 

·       - (1) – « L’action « Initiatives d’excellence » (Idex) vise, en faisant de la recherche de niveau international un levier et un moteur, à faire  émerger sur le territoire français 5 à 10 pôles pluridisciplinaires d’excellence  d’enseignement supérieur et de recherche de rang mondial.

Ces pôles seront organisés sous la forme  de regroupements territorialement cohérents d’établissements d’enseignement supérieur, universités et écoles, impliquant des organismes de recherche, et en partenariat avec des entreprises. Ils se construiront sur des forces scientifiques d’excellence, pluridisciplinaires et reconnues au niveau international et sur des activités de recherche et de formation innovantes, l’ensemble se développant autour de campus attractifs aux meilleurs standards internationaux ».

 

-Fin de citation

 

Cet humain pris bien évidemment dans son ensemble, inclue obligatoirement son cadre environnemental. 

 

Tout bien considéré, il est impératif de revoir et de corriger par cette vision d’avenir que l’on souhaite projeter voir, anticiper, afin d’éviter tout à la fois les erreurs et les égarements, ceux qui nous entrainent vers les excès et, de là les écueils qui, chemin faisant, bouleverseront notablement nos conditions de Vie, alors que nous n’avons pas assez pris de temps de réflexion, pour anticiper tant soit peu et tenter de le maîtriser.

louis gallois,commissaire général,lyon,j.f carenco,préfet,rhône,région,rhône-alpes,j.j.queyrannre,président,conseil régional,investissements,avenir,économie,enseignement supérieur,recherche,formation,ademe,anr,cdc,oseo,anruuniversités,entreprises,laboratoires,production,emploi,innovation,fnars,fédération,nationale,associations,accueil,réinsertion,sociale

Cet Avenir impacte considérablement à la fois l’orientation et le contenu de nos études ; mais aussi influence fortement nos formations et de ce fait, plus tard, sera encore là pour infléchir nos Recherches. Celles-ci devant aboutir, dés lors que des Chercheurs qui trouvent, nous en cherchons,  sans pour cela bouleverser nécessairement et radicalement les fondements de notre société, mais plutôt participer durablement à son développement, à son épanouissement donc à son bien-être.

 

Des Progrès peuvent et doivent être enregistrés et les années s’écoulant comme le sable du sablier, les Investissements démontreront au fil du temps leur pertinence, le bien fondé et, que ces moyens considérables n’ont pas été gâchés inutilement mais, ont permis de servir une, des causes, essentielles et bénéfiques sur le long terme (d’où le nom investissement) sur le plan économique mais aussi social.

 

Surtout si des résultats encourageants sont enregistrés et que ces prises de Risques, ne se sont pas soldées  par une conduite couteuse et inutile … !

louis gallois,commissaire général,lyon,j.f carenco,préfet,rhône,région,rhône-alpes,j.j.queyrannre,président,conseil régional,investissements,avenir,économie,enseignement supérieur,recherche,formation,ademe,anr,cdc,oseo,anruuniversités,entreprises,laboratoires,production,emploi,innovation,fnars,fédération,nationale,associations,accueil,réinsertion,sociale

Notre Société, Moderne Avancée actuelle, se trouve dés lors tributaire de ces pronostics chiffrés, qui longtemps élaborés, durant les années précédentes, nous éviteront les pièges dans lesquels nous sont englués, pièges économico-sociétaux souvent insoupçonnables qui apparaissent pourtant inévitablement par méconnaissance.

 

Le Tout Charbon semblait la panacée, outre les dangers liés à son exploitation, la pollution est apparue bien avant l’épuisement de certains gisements. Celle engendrée par le Pétrole demeure un des principaux enjeux des décennies avenir. Le Tout électrique ne permettant pas exclusivement l’exploitation de l’Hydraulique ; le Nucléaire s’est en apparence justifié. C’était sans compter sur ses multiples dangers pourtant avérés : Extraction – Déchets et Risques liés à son fonctionnement … !

 

Louis Gallois est sans doute rentré par la porte, puis, par la fenêtre pour mettre en avant l’extraction du Gaz de Schiste mais, en raison de nos connaissances actuelles mieux vaut attendre des modes d’exploitation qui n’impactent pas d’une manière irréversible notre environnement. A noter également que la Recherche dans l’automobile demeure une réalité face au double problème que suscite cette industrie, d’une part elle contribue à entretenir la pollution et l’engorgement du trafic parmi les modes de déplacements actuellement proposés mais, elle influence aussi grandement l’aspect économique d’une région, lorsque pour des raisons de coûts, une usine doit dit-on, fermer ses portes … !

 

 

Que dire si les conceptions de départ n’ont pas été évaluées avec justesse, avec comme réalité de terrain, une parité euro/dollar qui, sera certes intéressante, pour négocier notre énergie : (Gaz, Pétrole, Uranium) mais, préjudiciable, c'est certain, pour nos exportations !

 


Actualités et tendances des marchés financiers


08 Novembre 2012 09:30

 

 

  

Cours de change à 06h50
Variation par rapport à la clôture à New York
 
USD/JPY       79,93   -0,09%
EUR/USD    1,2757   -0,12%
EUR/JPY      101,94   -0,22%

louis gallois,commissaire général,lyon,j.f carenco,préfet du rhône & de la région rhône-alpes,j.j.queyrannre,président,conseil régional rhône-alpes,investissements,avenir,économie,enseignement supérieur,recherche,formation,ademe,anr,cdc,oseo,anru,universités,entreprises,laboratoires,production,emploi,innovation,fnars,fédération,nationale,associations,accueil,réinsertion,sociale,homme,société,france,monde,international,économie verte

A noter que ces cinq dernières  années, n’ont en rien été favorables au progrès humain,  si l’on ne souhaite aborder davantage le temps écoulé. Pire, elles nous ont permis d’apprécier toute la perfidie d’un système mis en place, entretenu et développé sous la férule des Place financières. L’Homme se trouvant du même coup non seulement exclu des préoccupations financières mais, il s’est trouvé pris au piège des lois du Marché. Celui-ci défiant bien entendu toute considération ou approche morale. Par le concept financier créé,  il n’a réussi à semer autour de lui, qu’effroi, injustice et douleur. Cette organisation aux rouages bien huilés n’a nullement pris en compte ces « Valeurs » ardemment recherchées, préconisées et défendues aujourd’hui ; et dont nous percevons l’absence, avec angoisse et douleur, si tôt le mot économie prononcé … !

louis gallois,commissaire général,lyon,j.f carenco,préfet,rhône,région,rhône-alpes,j.j.queyrannre,président,conseil régional,investissements,avenir,économie,enseignement supérieur,recherche,formation,ademe,anr,cdc,oseo,anruuniversités,entreprises,laboratoires,production,emploi,innovation,fnars,fédération,nationale,associations,accueil,réinsertion,sociale

Voici en lien, une documentation intéressante pour  connaître par le  détail,  ces Investissements d’avenir :

_____________________________________________________________________

 

La Région agit pour l’Économie :

www.rhonealpes.fr

 

& surtout Investissements d’avenir :

Programme des investissements d'avenir en Rhône-Alpes

 

(Premier bilan du programme Investissements d'avenir en Rhône-Alpes –

Préfecture de la région Rhône-Alpes)

louis gallois,commissaire général,lyon,j.f carenco,préfet du rhône & de la région rhône-alpes,j.j.queyrannre,président,conseil régional rhône-alpes,investissements,avenir,économie,enseignement supérieur,recherche,formation,ademe,anr,cdc,oseo,anru,universités,entreprises,laboratoires,production,emploi,innovation,fnars,fédération,nationale,associations,accueil,réinsertion,sociale,homme,société,france,monde,international,économie verte

 

·       Cette prise de responsabilité amène forcément une Éthique dans la conduite des affaires. Dés lors que cet « Investissement d’avenir » prend en compte et favorise l’orientation des « Crédits » alloués dans des secteurs essentiels pour le développement d’une région, d’un territoire et par là même de la nation France. Cette démarche de surcroît semble contribuer à rassembler non seulement les acteurs de notre Économie mais aussi nos Décideurs et, de ce fait, les lettres de noblesse semblent reconquérir notre Démocratie qui jusqu’à présent, à bien des égards, nous apparaissait par la domination du Pouvoir Financier, quelque peu en perte de vitesse ! …


Marc POTY

 


A Lyon, ces 7 & 8 Novembre 2012

potymarc@gmail.com

 



© La Tribune de Genève © A LIRE A GENÈVE-SUISSE & MONDE ®
http://alireagenevesuissemonde.blog.tdg.ch/ . 


Tél. : +33 (0)  603 115  857

 

 
© www.alirealyon.fr ® 


"Un journal qui se veut être un lien entre tous les Hommes…!"

 



© M.P.PHOTOS-LYON ®

 
Hola!
 Bonjour! Hello! buongiorno! Shalom! Parev! salam! sabah el kheir! marhaba! Добрый день (dobrii den) / Здравствуйте (zdravstvuite)! nǐ hăo!

 

 

 

« André-Marie Ampère affirmait que la Politique devait rendre les Hommes meilleurs »! 

  

·       Adresse de publication de l’appel à Projets :

 

http://www.agence-nationale-recherche.fr/investissementsd...

Lire la suite

07/09/2012

LA RENTRÉE EN RHÔNE-ALPES SELON LE PRÉFET JEAN-FRANÇOIS CARENCO

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

Pour cette rentrée préfectorale 2012/2013, Jean-François Carenco, Préfet du Rhône & Préfet de la région Rhône-Alpes, a choisi de nous présenter en guise d’introduction, la nouvelle Secrétaire Générale de la préfecture, madame Isabelle David puis, il évoque plusieurs dossiers, parmi lesquels : 

 

-         la zone de sécurité prioritaire (ZSP) de la Duchère,

A lire·  ZONE de SÉCURITÉ PRIORITAIRE, pour le Quartier...


- le dispositif d’hébergement d’urgence hivernal.

 
- la situation des viticulteurs dans le Beaujolais.

(En annexe  les bungalows « Pôle emploi » à Villefranche pour la campagne vendanges 2012)


- le schéma éolien en Rhône-Alpes.

 

Mais également, pour un Islam de France, qui doit se vivre en harmonie avec la République et non contre elle & vice-versa, Jean-François Carenco propose sur le principe du volontariat, « Une formation universitaire interculturalité & diversité », à la fois en direction des cadres religieux ainsi aussi s’adressant aux agents publics de la région Rhône-Alpes. Une expérience nouvelle qui pour cette première promotion, pourra s’évaluer autour d’une cinquantaine volontaires et qui, toujours selon le Préfet, sera profitable aux deux parties, puisque basée sur les valeurs de la République, qui est à la fois garante de la laïcité mais aussi des libertés confessionnelles individuelles.

 

Une façon intelligente de faire cohabiter, coexister les différentes communautés, dans le respect des valeurs culturelles et cultuelles mutuelles, sur l’ensemble du territoire Rhône-alpin.

 

En annexe, le détail de ce beau projet.

 

Enfin, une rentrée somme toute placée à la fois sous le signe de l’optimisme, malgré une « Crise » que l’on ne cesse de se repasser en boucle sans percevoir, sans voir, sans ressentir une quelconque amélioration palpable, surtout si cette situation à l’internationale laisse entrevoir des drames et ne cesse de faire entendre ses clameurs à cause de la guerre, du chômage, et de la pauvreté.

 

Ces désastres impactent considérablement la sphère mondiale, mais également européenne et par répercussion notre économie nationale, régionale, locale … !

 

Mais, heureusement en Rhône-Alpes toutes les « bonnes » énergies semblent être mobilisées pour concourir dans le bon sens, ce qui influence grandement et positivement cette dynamique régionale déjà « riche » de ses 44 000 km², avec ses 8 département soit, la deuxième région de France métropolitaine en superficie, en économie et en population (après l’île de France) avec 6 272 467 habitants. Elle est aussi classée 6e région européenne.

 

Certes tous les départements ne bénéficient pas du même potentiel, telle la Savoie avec la vallée de la Maurienne qui souhaiterait bien retrouver des activités créatrices d’emploi, le tourisme aussi performant qu’il soit,  ne peut régler toutes les notes.

 

Une conjoncture certes difficile qui n’épargne pas Rhône-Alpes du chômage, ni des vagues d’immigration de ressortissants originaires de la Bulgarie & de la Roumanie à Lyon, son chef-lieu et pour cause ; l’action sociale y est semble-t-il ici plus appréciée qu’ailleurs, même si les critiques vont bon train lorsqu’il s’agit d’évacuer des squats Publics ou Privés, surtout lorsque les propriétaires manifestent leur bon Droit à travers les décisions de Justice.

 

A ce titre Jean-François Carenco nous assure que tout est mis en œuvre et entrepris pour préserver la dignité des familles et particulièrement celle des enfants de ces communautés, qui bénéficient d’un accompagnement attentionné. Aucun abus n’est toléré et accepté de ses Services. Ceci doit bien entendu se comprendre dans les deux sens car, malheureusement il est humainement impossible à la région Rhône-Alpes, de recueillir la misère du Monde.- (Si depuis l’Appel de l’Abbé Pierre en 1954, de sensibles progrès en matière d’exclusion(S) ont été enregistrés, il n’en demeure pas moins vrai que beaucoup reste à faire pour vaincre complètement l’inégalité) - Nous ne pouvons que souscrire à ce point vue, à ce constat et relancer les « Politiques » de France afin de les contraindre de se mettre face à  leurs obligations, d’accomplir leurs devoirs les plus nécessaires, puisque les plus impérieux … !

 

Les retours volontaires sont facilités, des accompagnements sont également prévus et mis en place, pour faciliter des familles à se sédentariser sous réserve de l’obligation de scolariser leurs enfants et d’accepter les règles de la République. Des cours d’alphabétisation sont alors préconisés pour les parents en vue de leur insertion professionnelle.

 

L’emploi demeure en Rhône-Alpes pour certaines branches d’activité, très attractif au regard de la moyenne nationale, le secteur chimique est particulièrement prometteur à travers un développement à la fois  technologique mais aussi convoités par les jeunes diplômés.

 

Le logement social atteint dans la plupart des communes de la région Rhône-Alpes, des niveaux acceptables, tant pis pour les collectivités qui devront payer une lourde amende pour leur malsaine cupidité, surtout si elles s’obstinent délibérément sans raisons apparentes (défaut de foncier etc.), à refuser ce type de d’habitations,

 

Rhône-Alpes est également prêt pour affronter le « Plan Hivernal ». Personne selon Jean-François Carenco, ne sera dehors … ! Sans doute qu’il serait souhaitable pour les autres régions de France & de Navarre, d’adopter le même programme, les mêmes résolutions afin, d’éviter d’affronter outre le mordant des médias, l’opprobre de ceux qui n’ont de toit, que la voute du ciel.


Que dire également de l’accessibilité ? De l’embauche d’une personne handicapée ? Seulement un faible nombre d’établissements « jouent » véritablement la carte de la responsabilité … ! 

 

100 000 Ans … ! C’est la durée de vie estimée de nos déchets radioactifs, cela mérite bien que l’on s’attarde un peu sur cette épineuse Question, pour  en dégager les meilleures solutions … !

 

 

Le Beaujolais, 200 € l’hl estimé, contre 260 l’hl en 2011. La grêle qui a sévi, sur bon nombre de parcelle de cette région viticole, le rendement pourrait chute de moitié … Ce qui restera sera excellent dit-on mais, la profession vigneronne semble menacée; quelques 400  à 500 exploitations seraient en situation financière très difficile. Aussi,  Jean-François Carenco a sollicité le Ministre Stéphane Le Foll, en charge de l’Agriculture & de l’Agroalimentaire, pour des mesures destinées à aider la filière. Il assure par ailleurs, que dans ce laps de temps à une réponse à venir, il demande aux cabinets comptables : -  de proposer à leurs clients de s’inscrire dans un dispositif de demandes de délais ou de prise en charge de prélèvements fiscaux ou sociaux, et de facilités bancaires - .

 

C’est toute l’Histoire économique régionale qui se reflète trouve dans ce patrimoine vini-viti-cole, aussi ce « paysage » agricole et humain doit absolument perdurer à travers ce terroir, sans pour autant laisser de côté, un Vin de qualité.

 

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

La Primatiale Saint-Jean, bénéficie à Lyon d’une restauration soutenue sur quatre années et si, comme l’indique avec pertinence Jean-François Carenco : « Nous parlons actuellement un peu trop de religion », force est de constater que cet édifice religieux fait l’unanimité parmi les visiteurs de la capitale des Gaulles et ce, toutes religions et classes sociales confondues. Soit neuf siècles environ, qui participent depuis sa création, à sa magnificence.

 

Un effort de l’État, d’une Collectivité territoriale (le Département) et un partenariat Privé, cela pour réaliser quelques 10, 5 M€ de travaux, mérite d’être salué. Effort qui sera cependant largement compensé, lorsque l’on assiste à l’affluence de cette foule réunie dans cette « chapelle » du XIIIème siècle, qui se fait fort de rassembler en ce XXIème siècle, le peuple des nations, aux différentes cultures … !

 

Mais, est-ce sans doute là, sa vocation … ?

 

Oyez, oyez, réveillez-vous bonnes gens ! Allez par les chemins, visiter avec tout le respect qu’il se doit, temples, synagogues, mosquées & autres place vénérées … De ces lieux imprégnez-vous, vous en serez transformés, bien plus que vous ne le croyez …

 

http://cathedrale-lyon.cef.fr/visite/index.html


 

Marc POTY

A Lyon, ce 7 Septembre 2012

potymarc@gmail.com



© La Tribune de Genève © A LIRE A GENÈVE-SUISSE & MONDE ®
http://alireagenevesuissemonde.blog.tdg.ch/
 .
 


Tél. : +33 (0)  603 115  857

 
© www.alirealyon.fr ®


"Un journal qui se veut être un lien entre tous les Hommes…!"



© M.P.PHOTOS-LYON ®

 
Hola!
Bonjour! Hello! buongiorno! Shalom! Parev! salam! sabah el kheir! marhaba! Добрый день (dobrii den) / Здравствуйте (zdravstvuite)! nǐ hăo!

 

«André-Marie Ampère affirmait que la Politique devait rendre les Hommes meilleurs!»


 

 

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

 

SOMMAIRE :                  

 

L’économie régionale

 

Production de logement social

 

Le dispositif d’hébergement hivernal

 

La situation dans le Beaujolais

 

Le schéma éolien en Rhône-Alpes

 

Le projet ICEDA (Installation de conditionnement et d'entreposage des déchets activés)

 

La restauration intérieure de la cathédrale St-Jean

 

 

Bruno ANDRÉ, Directeur de cabinet 

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

 


q       L’économie régionale :

 

La conjoncture économique :

 

Sous l’effet conjugué de la hausse du prix des matières premières, de durcissement des politiques budgétaires, en Europe mais aussi aux États-Unis, la relative stagnation de la masse salariale et enfin, des tensions sur les dettes dans la zone euro, la France connaît une croissance faible depuis l’été 2011 et nulle au 1er semestre.

 

Les perspectives de croissance pour la fin de l’année ne s’annoncent pas meilleures.

 

En Rhône-Alpes, comme l’indique la note de conjoncture jointe, de nombreux indicateurs d’activité font apparaître que :

 

  • La progression des recettes fiscales et sociales marquent le pas avec une régression des recettes d'impôt sur les sociétés par rapport à la même période de l'année précédente (-2,9%)

 

  • L’investissement des entreprises enregistre un recul annuel de 14,5 % au 2ème trimestre 2012 (+ 15 % à l’échelon national).

 

Toutefois, deux indicateurs sont orientés positivement :

 

·        Les exportations ont atteint au 1ertrimestre 2012 leur niveau le plus élevé depuis le 2ème trimestre 2008.

 

·        Les créations d’entreprises sont dopées par le régime de l’auto-entrepreneur.

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

L’état de l’emploi et du chômage :

 

En terme d’emploi et malgré un ralentissement de l’intérim, l’emploi salarié a progressé dans la région de 0,3 % au cours des trois premiers mois de l’année 2012 (près de 5 400 postes supplémentaires), soit à un rythme plus élevé qu’à l’échelon national et qu’au 4ème trimestre 2011 (+ 0,1 %). Sur un an (entre le 1er trimestre 2011 et le 1er trimestre 2012), l’évolution des emplois reste plus favorable en Rhône-Alpes (+ 0,6 %, soit près de 9 400 postes supplémentaires) que dans l’ensemble de la France (+ 0,2 %).

 

Dans le même temps, la région enregistre une nouvelle dégradation des chiffres du chômage.

Le dernier taux de chômage connu (1er trimestre 2012) est de 8.6 % pour la région (9.6 % pour la moyenne nationale). Il a augmenté sur un trimestre de 0,3 point (comme en moyenne nationale). Mais, la région est située au 4ème rang des régions présentant les taux les plus faibles de France avec l’Auvergne, derrière Pays de Loire, la Bretagne et l’Ile-de-France. Il faut remonter plus de 10 ans en arrière (fin 1999, début 2000) pour retrouver un taux similaire en Rhône-Alpes.

 

Avec 276 169 demandeurs d’emploi (sans activité réduite), le nombre d’inscrits a augmenté sensiblement en juillet, pour le 15ème mois consécutif : +1.4% (comme en moyenne nationale). La hausse n’épargne aucun département, notamment la Loire (+2.5%), plus modérément l’Ardèche (+0.7%) ou la Savoie (+0.3%). Le Rhône est proche de la moyenne régionale (+1.3%). Ce sont tout particulièrement les moins de 25 ans qui sont concernés ce mois (+3,8%), hommes (+4%) ou femmes (+3.5%) et, dans une moindre mesure les hommes de 25 à 49 ans (+1.7%). La tranche d’âge médiane (25-49 ans) reste toujours prépondérante en poids (64%). A noter que depuis fin 2008, quelle que soit la tranche d’âge retenue, les hommes sont désormais plus nombreux que les femmes inscrits à Pôle emploi. Les personnes inscrites à Pôle emploi exerçant une activité professionnelle à temps réduit (cat. B et C) sont plus nombreuses en juillet qu’en juin (+1.7%), témoignant d’une contraction des embauches y compris à temps partiel. L’ensemble des inscrits à Pôle emploi (ABC) s’établit à 413 447 (+1.5% en juillet, +1.3% en moyenne France), dont 35% le sont depuis plus d’un an : le poids des chômeurs de longue durée se stabilise en juillet, en dépit d’une variation à la hausse, mensuelle (+1.5%) et annuelle (+9.2%). Sur un an, le nombre des chômeurs sans emploi, ou en incluant ceux qui occupent un poste à durée réduite, s’accroît de 9.2%.

 

L’ensemble des motifs d’inscription s’accroît sensiblement (+8.5%, évolution sur les trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents), en particulier les fins de contrats courts (+5% pour les fins de CDD et +11% pour les fins de mission d’intérim) mais aussi les licenciements, économiques (+8%) ou non (+9.8%). A noter que les démissions (+7.8%) et les premières entrées (+22.5%) ne dérogent pas au mouvement général. Les sorties de Pôle emploi (-1.7%) sont globalement en retrait, notamment les reprises d’emploi (-10,4%), malgré la hausse des entrées en stages (+12.6%).

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

 

Les mesures pour soutenir l’emploi :

 

Face à cette situation particulièrement préoccupante, les mesures qui ont été prises sont les suivantes :

    • Renforcement des moyens de Pôle emploi avec le recrutement de 283 CDI
    • Augmentation de l’enveloppe des contrats aidés qui a été portée à 5676 CIE et 28 668 CAE
    • Mise en place des emplois d’avenir qui entreront en vigueur début 2013. 100 000 emplois seront crées permettant à des jeunes peu ou pas qualifiés issus principalement des zones urbaines et rurales les plus marquées par le chômage de travailler dans le secteur non marchand relevant de l’économie sociale et offrant des perspectives de recrutement durable.

 

Les employeurs qui devront s’engager à assurer un accompagnement renforcé et une formation adaptée bénéficieront d’une aide correspondant à 75% du SMIC.

 

La durée de l’aide est de 3 ans.


Sous l’impulsion du préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône, Jean-François CARENCO, les services de la DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) se mobilisent dès maintenant pour être en mesure de conclure ces contrats dès le début de l’année, date d’entrée en vigueur de la mesure.

 

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

q       Renforcement des obligations de production de logement social

Le projet de loi augmente le seuil minimal de logements sociaux à 25% des résidences principales sur les communes dont la population est supérieure à 3500 habitants qui sont comprises dans une agglomération ou un EPCI (établissement public de coopération intercommunale) de plus de 50 000 habitants, comprenant au moins une commune de plus de 15 000 habitants.

 
Le projet de loi prévoit néanmoins que ce taux soit ramené à 20% pour les communes appartenant à une agglomération ou EPCI à fiscalité propre pour lesquels le parc de logements existants ne justifie pas un effort de production supplémentaire pour répondre à la demande et aux capacités à se loger des personnes à revenus modestes et des personnes défavorisées.

 
Un décret fixera la liste de ces communes à partir d'indicateurs (zones tendues).


Le projet de loi prévoit également qu'une majoration des prélèvements puisse être fixée par le préfet, après avis de la commission départementale. Un fonds national sera également créé afin de recevoir le versement de cette majoration.


 Bilan triennal 2008-2010

 

98 communes concernées par l'art.55 loi SRU

 

29 communes n'ont pas atteint leur objectif de rattrapage

 

19 constats de carence

 

14 constats de carence confirmés :

 

·         Ain : Beynost

 

·         Ardèche : Guillherand-Granges

 

·         Isère : Claix, Corenc, Seyssinet Pariset, Allières et Risset

 

·         Rhône : Chazay d'Azergues, Lentilly, St-Didier au Mont-d'Or, Genas, Ternay

 

·         Savoie : Barberaz, Challes-les-Eaux

 

·         Haute-Savoie : Saint-Pierre-en Faucigny


Communes nouvelles susceptibles d'être impactées par le relèvement de 20 à 25% (donc communes de + 3500 habitants, au titre aire urbaine ou EPCI, disposant de 20 à 25% de Logements Locatifs Sociaux)

Selon les premières estimations, 32 communes sont concernées :

 

·         Ain : Ferney-Voltaire, Miribel, Montluel, Péronnas, Saint-Genis-Pouilly, Trévoux

 

·         Ardèche : Guilherand-Granges (mais en zone C, donc susceptible de dérogation)

 

·         Drôme : Valence

 

·         Isère : Domène, Fontaine, Froges, Grenoble, Villard-Bonnot, Voreppe, Rives, Voiron, La Verpillière, Le Péage de Roussillon

 

·         Loire : Montbrison (mais zone C), les communes du Grand-Roanne et Saint-Etienne Métropole sont exemptées car déficit démographique

 

·         Rhône : Fontaine-sur-Saône, Irigny, La Mulatière, Pierre-Bénite, Décines-Charpieu, Brignais

 

·         Savoie : La Ravoire

 

·         Haute-Savoie : Bonneville, Cluses, La Roche sur Foron, Meythet, Seynod, Thonon-les-Bains

 

Non compris : les communes de + 3500 habitants qui ont moins de 20% de LLS et qui seront impactées par le montant du prélèvement à la hausse.

 

Mobilisation du foncier public en faveur du logement

 

Des terrains de foncier public ont été identifiés par les DDT (direction départementales des territoires) à la fin de l'année 2011 comme étant mutables pour la production de logements. Cette identification est rendue possible grâce à un travail en réseau et à la fine connaissance du terrain que possèdent les DDT, ainsi que grâce à l'utilisation de l'outil cartographique "Référentiel foncier public".

 

Ces terrains font l'objet d'un programme pour la mobilisation du foncier public 2012-2016 à des fins de production de logements par la DAFI (délégation à l’action foncière et immobilière) du ministère de l’Ecologie   .

 


Le projet de loi introduit la possibilité d'appliquer une décote pouvant aller jusqu'à 100% sur le prix du terrain cédé notamment aux collectivités territoriales et aux EPCI, pour permettre de favoriser la réalisation de logements sociaux (logements étudiants compris).

 

Actuellement, l'article L.3211-7 prévoit la possibilité d'une décote, dont le montant est plafonné par décret en Conseil d’État, lors de la cession des terrains de l’État pour la construction de programmes de logement social. La modification vise à permettre l'application d'une décote pouvant atteindre 100% de la valeur vénale du terrain, pour la part destinée au logement social.

 



Les 62 terrains annoncés par la presse correspondent aux terrains listés dans le programme de mobilisation 2012-2016 de la DAFI.

 


Le projet de loi prévoit que cette liste pourra être complétée à la demande des collectivités, EPCI, établissements publics d'aménagement, EPF d’État ou locaux et organismes constructeurs de logements sociaux concernés.

La liste établie par la DAFI fait état de :
- 6 terrains dans l'Ain
- un terrain en Ardèche
- 2 terrains en Savoie
- 4 terrains en Isère
- 6 terrains dans la Loire
- 15 terrains en Haute-Savoie
- 27 terrains dans le Rhône  (Lyon et environs)

 


Les terrains sont ainsi principalement situés en Haute-Savoie et dans l'agglomération lyonnaise, soit dans les zones où la tension du marché est très forte.

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

q       Le dispositif d’hébergement hivernal  dans le département du Rhône :

 

Le dispositif hivernal piloté par la Direction départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) sous la direction du préfet délégué pour l’égalité des chances, Alain Marc permet de renforcer les capacités mises à la disposition du 115 et de mobiliser des moyens supplémentaires pour permettre de mettre à l’abri toute personne en situation de détresse médicale, psychique ou sociale.


Durant l’hiver 2010/2011, 440 places avaient été mobilisées, avec notamment un recours en continu aux gymnases.

 

En 2011 en raison de l’augmentation du nombre des personnes sollicitant le 115 et restant sans solution d’hébergement, la capacité hivernale 2011/2012 a été portée à 1100  places au plus fort du dispositif, lors de la période de « grand froid » de février dernier.

 

A l’issue du plan d’hébergement hivernal qui a pris fin le 1er avril, Jean-François Carenco, le préfet du Rhône a souhaité que les familles avec enfants bénéficient d’une poursuite de leur hébergement. Au 1er septembre dernier, 246 personnes étaient encore hébergées à l’hôtel dans le département du Rhône pour l’essentiel dans l’agglomération lyonnaise.

 

Pour l’hiver 2012/2013, la préfecture du Rhône et ses partenaires (Foyer Notre-Dame des Sans-Abris, Habitat et Humanisme, Samu Social (Alynéa), la Croix-Rouge, ADOMAS, l’Armée du Salut, le Mas) sont d’ores et déjà mobilisés.

 

Pour la période hivernale à venir, le préfet du Rhône, Jean-François Carenco et le préfet délégué à l’égalité des chances, Alain Marc ont souhaité que l’accueil des plus démunis se déroule dans les meilleures conditions.

 

Les places d’hébergement seront donc en nombre suffisant dans le département du Rhône. Pour l’essentiel situées dans l’agglomération de Lyon et à Villefranche sur Saône.


Quant aux gymnases (2 à 3 au maximum), ils ne seront activés qu’en cas de grand froid.


Le plan d ‘hébergement hivernal démarrera le jeudi 1er novembre pour se terminer le lundi 1er avril 2013.

 

Les centres d’hébergement ouvriront, comme l’hiver dernier, progressivement en fonction des besoins et de la baisse des températures.

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

 

q       Le schéma éolien :


Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, la France a pris plusieurs engagements à l’horizon 2020. Il s’agit de :

  • réduire d’au moins 20 % les émissions de gaz à effet de serre,
  • réaliser au moins 20 % d’économies d’énergie,
  • porter la part des énergies renouvelables à 23 % de la consommation d’énergie finale.

 

Il s’agit également de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre à l’échéance 2050.

 

Ces objectifs doivent être déclinés dans les régions en fonction des potentialités réelles des territoires.

 

C’est pourquoi la loi du 12 juillet 2010 véritable engagement national pour l'environnement (dite loi Grenelle II) prévoit l'élaboration de schémas régionaux du climat, de l'air et de l'énergie (SRCAE).

 

Ceux-ci doivent définir des objectifs régionaux aux horizons 2020 et 2050 dans les domaines suivants :

 

  • le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique,
  • l’adaptation au changement climatique,
  • la réduction de la pollution atmosphérique et l’amélioration de la qualité de l’air.

 

L’énergie éolienne est l’une des énergies renouvelables les plus compétitives, dont il est attendu une contribution particulière à l’atteinte des objectifs nationaux. Pour autant, le développement de la filière éolienne doit être planifié de manière à éviter le mitage du territoire et en prévenant les atteintes aux paysages, au patrimoine et à la qualité de vie des citoyens. C’est pourquoi les schémas régionaux éoliens (SRE) doivent favoriser la construction de parcs éoliens dans des zones dites « favorables » préalablement identifiées.


L’Etat a donc élaboré une nouvelle version du schéma régional éolien (SRE) en prenant en compte les avis qui se sont exprimés pendant les phases de consultation et de concertation sur le projet de SRCAE. Les zones favorables à l'éolien ont ainsi été adaptées pour une sélectivité plus grande, sans pour autant réduire les potentiels de développement offerts par la région Rhône-Alpes qui restent estimés à hauteur de 1200 MW.

 

Jean-François Carenco, préfet de région va donc adopter le schéma régional éolien de la région Rhône-Alpes d’ici la fin du mois de septembre.

 

Celui-ci sera consultable sur le site de la DREAL Rhône-Alpes (direction régionale de l’environnement de l’aménagement et du logement)

 

(www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr).

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

q       Le projet ICEDA (Installation de conditionnement et d'entreposage des déchets activés) :

 

Pour réaliser son programme de déconstruction des centrales nucléaires, EDF doit construire une installation provisoire sur le site de la centrale du Bugey. Cette installation, appelée ICEDA, permettra de conditionner et d'entreposer les déchets issus des 9 réacteurs en cours de déconstruction en attendant d'être évacués vers un centre de stockage définitif de l'ANDRA (Agence Nationale pour la gestion des déchets radioactifs) qui ouvra ses portes en 2025.

 

 

 

Comme toute installation nucléaire de base, ICEDA est soumise aux règles de surveillance et de contrôle exercées par l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

 

Les déchets traités dans l’installation ICEDA sont des objets métalliques devenus radioactifs pendant le fonctionnement du réacteur.

 

ICEDA n’accueillant pas de combustible nucléaire, il n’y a aucun risque lié au phénomène de réaction en chaîne.

 

Le confinement de la radioactivité sera totalement assuré pour garantir l’absence d’impact sur le public et l’environnement. Les déchets seront enrobés dans un coulis de mortier puis introduits dans un colis en béton armé, assurant ainsi la parfaite étanchéité du conteneur. Ces colis seront eux-mêmes installés dans un hall d’entreposage dont les parois seront constituées d’une forte épaisseur de béton.

 

Les déchets seront acheminés vers ICEDA dans des emballages de transport assurant le confinement et la rétention de la radioactivité. Ces conteneurs spéciaux respectent la réglementation très exigeante. Ils sont conçus spécifiquement et testés pour résister à des situations extrêmes.

 

Le trafic lié à ICEDA se fera prioritairement par voie ferroviaire.


Durant la période d'exploitation d'ICEDA, le nombre moyen de convois sera de l'ordre de 3 par semaine.

 

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

q       La situation des viticulteurs dans le Beaujolais :

 

Le constat :

 

Les informations les plus récentes semblent indiquer que le rendement moyen attendu en Beaujolais ne serait que de 25 à 27 hl/ha contre un rendement autorisé de 52 hl. Les causes de cette mauvaise récolte sont le gel de février, mais surtout le printemps humide et la grêle de l’été.

 

La qualité est annoncée au rendez-vous. Le souci de la qualité et la maîtrise technique qui ont beaucoup progressé depuis 10 ans devraient permettre d’éviter la mise sur le marché de vins qui nuisent à l’image du produit.


La hausse des prix du vin (allant peut-être jusqu’à 20%) ne compensera pas totalement la baisse de production.

 

Ce sont donc les exploitations déjà en difficulté les années précédentes qui risquent de se trouver en situation très difficile, d’autant que les frais d’entretien de la vigne ont été particulièrement importants cette année par suite de la recrudescence des maladies (mildiou, oïdium).

 

La production 2012 permettra tout juste d’alimenter le marché des primeurs, permettant ainsi pour les exploitations en situation fragile une rentrée de trésorerie, mais la situation pourrait être critique pour le redémarrage de la campagne 2013 et les approvisionnements.

 

Les professionnels estiment que 400 à 500 exploitations (sur un total de 2400) sont en situation financière très difficile, avant même la vendange (situation apparente comptable de cessation de paiement) et risquent d’arrêter leur activité dans un contexte de récolte très faible.

 

Agir à court terme :


Le préfet de région Jean-François Carenco a rencontré le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture le 23 août pour lui demander de mettre en œuvre des mesures d’aide à cette filière (prise en charge de cotisations, allègement d’emprunts). Le ministère n’a pas encore fait de réponse définitive au préfet sur ce sujet (500 000€ demandés au titre de la prise en charge des cotisations sociales et 375 000€ au titre du fonds d’allégement des charges (FAC).


Dans l’attente de la réponse du ministère, il est prévu, suite à la réunion tenu le 3 septembre à la sous-préfecture de Villefranche/Saône, que les cabinets comptables proposent à leurs clients de s'inscrire dans un dispositif de demandes de délais ou de prises en charge de prélèvements fiscaux ou sociaux, et de facilités bancaire.

 

La sous-préfecture de Villefranche S/Saône sera guichet unique. Des fiches techniques relatives à la situation des exploitations repérées par les cabinets comptables devraient être transmises par ces derniers avec l’accord des exploitants au guichet unique de la préfecture pour la fin septembre. Une première commission est prévue à la sous préfecture le 8 octobre.

 

Le préfet a par ailleurs rencontré récemment Michel Mercier, le président du Conseil général qui a donné un accord de principe pour l’attribution de RSA aux exploitants en difficulté.

 

Redonner des perspectives :

 

Enfin, un plan stratégique doit être élaboré et porté par la profession. Il sera destiné à renforcer la compétitivité du vignoble ainsi qu’à favoriser la diversification tout en donnant des perspective d’avenir.

 

Parmi les mesures possibles et parallèlement aux mesures de crise évoquées plus haut, la mise en place d’un plan collectif local de restructuration du vignoble (porté par France Agrimer) peut être envisagée, sous réserve de l’approbation de l’OCM vins 2013, de l’avis favorable du Conseil de bassin Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura, puis du Conseil spécialisé vins de France grimer.

 

Ce plan qui comprendrait une réflexion stratégique portée par la profession, devrait être cautionné  par les établissements bancaires  avec l’appui des pouvoirs publics.

 

La grêle survenue sur les communes du nord beaujolais par les orages du 2 et 11 juin, mais aussi en juillet et jusqu’à la fin août, a touché une partie du vignoble ; il n’y a pas de dispositif calamités grêle (dommage assurable), mais le préfet a pris un arrêté de déclaration de sinistre pour un certain nombre de communes touchées par la grêle ; cela permettra aux services des douanes d’autoriser les ventes de vendanges entre exploitants sur mêmes territoires AOC.

préfecture,préfet,rhône,région rhône-alpes,carenco,david,andré,économie,logement,emploi,beaujolais,primatiale saint-jean,éolien

q       La restauration intérieure de la cathédrale St-Jean :

 

La restauration intérieure de la cathédrale, annoncée en 2011, vient de démarrer le 5 juillet dernier, avec les préparatifs de la première tranche du chantier.

 

 

Déroulement des travaux :

 

Les travaux de cette première tranche, sous la maîtrise d’œuvre de Didier Repellin, architecte en chef des monuments historiques, comprendront un travail préparatoire de nettoyage général suivi de la restauration de maçonnerie nécessaire : consolidations des éléments de support, murs, voûtes, colonnes,... par des reprises ou des réfections de joints, voire de remplacement des pierres trop altérées.

 

Une autre catégorie d'intervention concernera les stucs ainsi que les décors sculptés et peints en vue de leur rendre leurs qualités d'ouvrage finement sculptés et de redonner à l'édifice sa splendeur et ses couleurs d'autrefois.

 

Ces travaux devraient s'achever en septembre 2013, date à laquelle le chantier se déplacera vers le transept.

 

Organisation des travaux :                          

 

La réalisation d’un tel chantier de restauration intérieure demande l’établissement d’un calendrier permettant le maintien des visites et la continuité du culte sans que l'espace soit encombré durant des années par des échafaudages.

 

Le chantier total est prévu en cinq tranches fonctionnelles, selon les termes du projet architectural et technique de l'architecte en chef des monuments historiques. Il commencera par le chœur et se poursuivra par le transept puis par la nef et les bas-côtés.

 

Afin de maintenir le culte, l'autel et le mobilier nécessaire à sa pratique vont être installés sur un podium provisoire ; une sonorisation et un éclairage provisoires sont également prévus.

 

La « base vie » du chantier pour les entreprises comprenant les cabanes de chantier, est installée au chevet (côté quai) de manière à dissocier clairement l'accès du public maintenu à l'ouest (grande façade) et celui des entreprises qui pénétreront dans l'édifice par la baie d'axe du chevet. Pour ce faire, la verrière de la Rédemption sera préalablement déposée et bénéficiera d'une restauration.

 

Il faudra deux mois, du 1er septembre jusque fin octobre 2012, pour installer l'immense échafaudage de l'abside et des deux chapelles latérales du chœur concernées par cette première tranche. Une grande bâche verticale séparera cet espace de chantier du reste de la cathédrale.

 

Le grand public régulièrement informé de l’avancée des travaux :

 

Une visite virtuelle en 3D de la cathédrale de Lyon sera mise en ligne sur le site Internet de la DRAC Rhône-Alpes (http://www.culture.gouv.fr/rhone-alpes/) à l'été 2012. Mise à jour à la fin de chaque tranche de restauration, elle permettra au grand public de suivre l'avancée des travaux et de comparer l'état des intérieurs avant et après la restauration.

 

La Drac assurera la maîtrise d'ouvrage de l'opération.

 

Durant le déroulement de l'opération des visites seront également organisées afin d'associer le public à ce chantier.

 

Une convention entre l’Etat et le Département du Rhône :

 

L'Etat et le Département du Rhône ont décidé d'unir leurs efforts, par le biais d'une convention, pour réaliser cette opération, au cœur même de la ville, dans ce haut lieu de l’histoire de la chrétienté qui est aussi un lieu de visite, de rencontre, et où le public de tout horizon et de toute culture se côtoie en déambulant.

 

Pendant la convention, d'une durée de quatre ans, une très grande partie du chantier sera réalisée.

 

Par cet engagement, les partenaires manifestent leur volonté d'agir en faveur de l'intérêt général qui vise la préservation du patrimoine et qui contribue à l'embellissement du site historique. Ils expriment aussi leur souhait partagé de réduire les délais d'exécution du chantier et de faciliter la poursuite du fonctionnement cultuel et culturel de la cathédrale.

 

Financement :

 

Le coût total du projet sur 4 ans est de 10,5 millions € incluant 0,5 million € de mécénat.

 

La première tranche de travaux qui commence représente 2,5 millions €.

 

Le Département financera 1,5 million € par an pendant 4 ans : soit un total de 6 millions €

 

L'Etat financera 1 million € par an pendant 6 ans : soit un total 6 millions €.

 

 

- Fin de citation

 

 

 

 

 

 

Préfecture du Rhône

__________________



106 rue Pierre Corneille
69419 Lyon cedex 03


Standard : 04.72.61.60.60


Télécopie : 04.78.60.49.38

 

http://www.rhone.gouv.fr/

 

 

Préfecture de la région Rhône-Alpes

______________________________

http://www.rhone-alpes.pref.gouv.fr/

 

Lire la suite

19/06/2012

L'ABBÉ PIERRE, DANS LE CŒUR DE TOUS LES FRANÇAIS

Abbé Pierre.JPG
Carton Abbé Pierre_A5(1)_Page_3.jpg
Place Abbé Pierre M.P.PHOTOS-LYON 30.VI.2012 la Duchère Lyon 9ème (9).jpg
Nous saluons avec plaisir, lors de cette inauguration de la Place Abbé Pierre,
la présence de Alain Grouès,
neveu de l'Abbé Pierre mais également, kamel Kabtane,
Recteur de la grande mosquée de Lyon.
Place Abbé Pierre M.P.PHOTOS-LYON 30.VI.2012 la Duchère Lyon 9ème (4).JPG
Place Abbé Pierre M.P.PHOTOS-LYON 30.VI.2012 la Duchère Lyon IX (1) 2.jpg
Abbé Pierre M.P.PHOTOS-LYON 30.VI.2012 3.jpg
Place Abbé Pierre M.P.PHOTOS-LYON 30.VI.2012 la Duchère Lyon IX (3) 2.jpg
Carton Abbé Pierre_A5(1)_Page_4.jpg

Lire la suite

05/04/2012

HABITAT & HUMANISME / L'ÉDITO de Bernard DEVERT


logo_HH.Jpg



L'Édito

Par Bernard Devert, Président Fondateur d'H&H

________________________________________


L'urgence d'innover


Sans Abri Perrache .M.P.PHOTOS-LYON.DSC04982 (2).JPG



Le logement s'invite (enfin) dans la campagne présidentielle même si, depuis quelques semaines, les préoccupations se sont déplacées pour privilégier celles de la sécurité.


Perrache Le dernier Asile . M.P.PHOTOS-LYON (1).JPG



Quand comprendra-t-on que le logement n'est pas indifférent à cette légitime préoccupation pour se révéler pour des centaines de milliers de foyers le marqueur de leur exclusion, mettant en échec l'égalité et la fraternité.


P1100156.JPG



Comment s'étonner de la frustration qui parfois se manifeste dans la violence; il ne s'agit pas de la justifier mais au moins d'essayer de comprendre.


Sans Abri Perrache. M.P.PHOTOS-LYON.DSC09805 2.jpg



Le social ne saurait être considéré comme seulement dépensier, mais bien pour ce qu'il est : un investissement sans lequel la liberté, troisième pilier de la Nation, est mis à mal.



P1090194.JPG



Quelle liberté pour ceux qui n'ont pas de toit ; quelle liberté pour ceux qui ne disposent comme revenus qu'un minimum permettant juste de survivre.


Sans abri à Lyon entrée de la FNAC. rue de la République.M.P.PHOTOS-LYON.04466.JPG



Notre économie est marquée par deux contraintes :



Sans Abri Perrache .M.P.PHOTOS-LYON.DSC04982 (5).JPG



  • le court terme qui s'avère une véritable dictature en raison de notations qui privilégient le résultat immédiat jusqu'à compromettre l'avenir quand bien même l'on ne cesse de parler de l'investissement durable, paravent d'une autre réalité.


Visage de Lyon M.P.PHOTOS-LYON.DSC03913 (7) 3.jpg



  • Ainsi en matière de politique de logement, les chambres d'hôtels l'emportent sur l'hébergement, l'étalement urbain sur l'intensification des villes. Toutefois relevons la proposition du Président de la République visant une augmentation de 30 % des droits à construire, une mesure judicieuse que le Parlement a voté, restant dans l'attente des décrets d'application.


    M.P.PHOTOS-LYON. DSC00001 (1) 2.jpg


  • La financiarisation de l'économie qui touche aussi l'habitat : entre 1990 et 2010, sur les 600 000 logements, essentiellement à loyer intermédiaire, appartenant à des établissements financiers, 500 000 ont été cédés. Cette « disparition » n'est pas étrangère au fait que les classes moyennes sont confrontées à des difficultés d'autant que l'implantation de ces immeubles concernait les grandes agglomérations.


M.P.PHOTOS-LYON.DSC02533 2.jpg



  • La solidarité passe par un développement de l'épargne solidaire ; dans cette perspective, nous sollicitions que sur les 1 400 milliards des contrats d'assurances vie, 10 % soient investis pour la lutte contre le mal logement.


    Sans Abri Perrache .M.P.PHOTOS-LYON.DSC04982 (9).JPG


Refusant la fatalité de la pauvreté et de la précarité, qui n'éprouve pas l'urgence d'innover pour offrir à notre société des raisons d'un « mieux vivre » et par là même d'espérer.



M.P.PHOTOS-LYON.DSC02568 (9) 2.jpg



En cette préparation de la Pâque, il nous faut apprendre à être ces « passeurs » pour que roulent les pierres de ces tombeaux qui se nomment : l'exclusion, l'étrangeté à l'autre.


A Lyon

Bernard DEVERT

Mars 2012



¤ Le Poète Chanteur, Jacques BREL affirmait : " Ceux qui détiennent la Richesse, sont souvent très Pauvres en Imagination " ...! Avait-il perdu la Raison ?



Bien à Vous


Marc POTY
A Lyon, ce 5  Avril 2012

potymarc@gmail.com


©
La Tribune de Genève ©  A LIRE A GENÈVE-SUISSE & MONDE ®
http://alireagenevesuissemonde.blog.tdg.ch/
.

Tél. : +33 (0)  603 115  857

© 
www.alirealyon.fr ®


" Un journal qui se veut être un lien entre tous les Hommes ! "

Rue Victor HUGO . Les Misérables. M.P.PHOTOS-LYON. DSC00001 (2).JPG



© M. P. PHOTOS-LYON ®






Contact Habitat & Humanisme:

____________________________


http://www.habitat-humanisme.org/national/noel

Mieux connaître Habitat & Humanisme:

_______________________________________________________________________


- " Créée à Lyon en 1985 par Bernard Devert, ancien professionnel de l'immobilier devenu prêtre, Habitat et Humanisme agit depuis 25 ans, en faveur du logement et de l'insertion des personnes en difficulté.


La Fédération Habitat et Humanisme est Reconnue d'Utilité Publique.


Un logement pour bâtir un avenir


Habitat et Humanisme s'est donnée pour mission :


  • de permettre l'accès des personnes seules et des familles en difficulté, à un logement décent et à faible loyer.


  • de contribuer à la mixité sociale dans les villes en privilégiant les logements situés dans des quartiers "équilibrés", au coeur des agglomérations.


  • d'accompagner les personnes logées pour favoriser le retour de l'estime de soi, l'acquisition de l'autonomie et la reprise de liens sociaux, indispensables à toute insertion.


Donner du sens à son argent

________________________________________


Habitat et Humanisme est un pionnier de l'épargne solidaire en France. Forte de la conviction que l'économie peut s'ouvrir à la solidarité et au partage, l'association invite les épargnants à s'engager à ses côtés en souscrivant à des placements solidaires en sa faveur.


Le principe est simple : l'épargnant accepte de partager tout ou partie des revenus annuels de son épargne avec l'association, contribuant ainsi directement à son action auprès des plus démunis.


Cette épargne solidaire au profit d'Habitat et Humanisme est un acte fort qui répond aux légitimes aspirations d'hommes et de femmes souhaitant donner un sens à leur argent ".



- Fin de citation


11/12/2011

SERVICES DE L'ÉTAT - PRÉFECTURE DU RHÔNE & DE RHÔNE-ALPES

Préfecture du Rhône Hôtel du Département M.P. PHOTOS-LYON (41).jpg

 

 

Préfecture du Rhône

_______________________


106 rue Pierre Corneille
69419 Lyon cedex 03


Standard : 04.72.61.60.60


Télécopie : 04.78.60.49.38

 

 

http://www.rhone.pref.gouv.fr/

 

Préfecture de la région Rhône-Alpes

___________________________________

 

http://lannuaire.service-public.fr/services_locaux/rhone-...

 

 

Le Site Internet des Services de l’État dans le Rhône : www.rhone.gouv.fr



http://rhone.gouv.fr/Publications/La-lettre-electronique-...

_____________________________________________________________________________________

Chômage, Mai 2013 :

_______________

 

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,emploi,chômage,précarité,prévention,travail,accident,circulation,sécurité routière,éducation,sûreté,défense,déplacement,route,code,vitesse,radar,alcoolémie,réglementation,victime

 

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,emploi,chômage,précarité,prévention,travail,accident,circulation,sécurité routière,éducation,sûreté,défense,déplacement,route,code,vitesse,radar,alcoolémie,réglementation,victime


_____________________________________________________________________________________

Chômage, Avril 2013 :

_______________

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,emploi,chômage,précarité,prévention,travail,accident,circulation,sécurité routière,éducation,sûreté,défense,déplacement,route,code,vitesse,radar,alcoolémie,réglementation,victime

___________________________________________________________________________________

 Sécurité Routière MAI 2013 :

__________________________

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,emploi,chômage,précarité,prévention,travail,accident,circulation,sécurité routière,éducation,sûreté,défense,déplacement,route,code,vitesse,radar,alcoolémie,réglementation,victime

___________________________________________________________________________________

 Sécurité Routière 2012 :

______________________

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,emploi,chômage,précarité,prévention,travail,accident,circulation,sécurité routière,éducation,sûreté,défense,déplacement,route,code,vitesse,radar,alcoolémie,réglementation,victime

___________________________________________________________________________________

 

Chômage, Mars 2013 :

_______________

 

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,emploi,chômage,précarité,prévention,travail,accident,circulation,sécurité routière,éducation,sûreté,défense,déplacement,route,code,vitesse,radar,alcoolémie,réglementation,victime

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,emploi,chômage,précarité,prévention,travail,accident,circulation,sécurité routière,éducation,sûreté,défense,déplacement,route,code,vitesse,radar,alcoolémie,réglementation,victime


___________________________________________________________________________________

Chômage, Février 2013 :

_______________

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,emploi,chômage,précarité,prévention,travail,accident,circulation,sécurité routière,éducation,sûreté,défense,déplacement,route,code,vitesse,radar,alcoolémie,réglementation,victime

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,emploi,chômage,précarité,prévention,travail,accident,circulation,sécurité routière,éducation,sûreté,défense,déplacement,route,code,vitesse,radar,alcoolémie,réglementation,victime

___________________________________________________________________________________

Sécurité Routière, Février & Mars 2013 :

__________________________________________

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,emploi,chômage,précarité,prévention,travail,accident,circulation,sécurité routière,éducation,sûreté,défense,déplacement,route,code,vitesse,radar,alcoolémie,réglementation,victime

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense

___________________________________________________________________________________

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense

préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense

___________________________________________________________________________________


préfet,jean-françois,carenco,préfet délégué,jean-pierre,cazenave-lacrouts,préfecture,rhône-alpes,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense


___________________________________________________________________________________

préfecture,rhone-alpes,préfet,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense


- Fin de citation


Contact :

________

préfecture,rhone-alpes,préfet,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense



http://securite-routiere.gouv.fr/

________________________________________________________________________

préfecture,rhone-alpes,préfet,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense

préfecture,rhone-alpes,préfet,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense

 

 - Fin de citation

___________________________________________________________________________________

préfecture,rhone-alpes,préfet,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense

préfecture,rhone-alpes,préfet,logement,santé,prévention,travail,circulation,routière,éducation,sécurité,sûreté,défense


_________________________________________________________________________


CABINET DU PREFET – CABINET DU PREFET – 

 

Lyon, le mercredi 26 septembre 2012


"Chômage août" 

 

Hausse du chômage en Rhône-Alpes en août : + 0,4%

Le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en Rhône-Alpes en catégorie A (277 169) a augmenté en août pour le 16ème mois consécutif (+ 0,4 %) mais à un rythme nettement moins élevé qu’en juillet (+ 1,4 %).  Cette hausse a concerné la majorité des départements, plus encore l’Ardèche (+ 2 %) et la Drôme (+1,5 %). Le chômage a très légèrement augmenté en Haute-Savoie (+ 0,1 %), un peu plus sensiblement dans la Loire (+ 0,7%) et en Isère (+ 0,8 %). En revanche, il est resté stable dans l’Ain et le Rhône (0%) et a nettement reculé en Savoie (- 2,1 %).  


La région résiste donc mieux qu’au plan national où la hausse en août affiche + 0,8%.

Ce sont surtout les 50 ans et plus qui ont été concernés (+ 1,4 %) et, parmi eux, les hommes plus que les femmes : respectivement + 1,7 % et + 1,1 %. Les jeunes de moins de 25 ans  se sont démarqués de l’orientation générale : après une très forte progression en juillet (+ 3,8 %), leur effectif a diminué ce mois de 0,9 %. Ce recul a concerné presque exclusivement les jeunes femmes : - 1,7 % contre seulement - 0,1 % pour les hommes du même âge.  

    

Le nombre des personnes cumulant une situation de chômage et d’emploi (137 998 personnes en activité réduite) a progressé ce mois de 0,5 % soit à un rythme beaucoup moins rapide qu’en juillet. 


Sur un an, le nombre des chômeurs sans emploi (catégorie A) a augmenté dans la région de 9 % et de 9,3 % en incluant ceux qui occupent un poste à temps réduit (B et C) 


Sur l’ensemble des 415 167 personnes inscrites, fin août, à Pôle Emploi en catégories ABC, 148 559 avaient une ancienneté supérieure à un an (35,8%), en augmentation mensuelle de 1,5 % et annuelle de 12 %, plus rapide que l’évolution annuelle des demandeurs d’emploi toutes anciennetés confondues.  


Ce qu’il faut retenir de ce mois d’août :  



Du côté des inscriptions (+ 4,7 % au cours des trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents), tous les motifs sont en augmentation, à l’exception des reprises d’activité (- 2,9 %). A noter la forte hausse des premières entrées (+ 30,2 %) et, à un degré moindre, des licenciements économiques (+10,5%), des autres licenciements (+ 6,2%) et des fins de mission d’intérim (+ 7,9 %).  



Du côté des sorties de la demande d’emploi (- 1,1 % au cours des trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents), on retiendra un nouveau recul des reprises d’emploi déclarées (- 7,2%).


Sur cette même période, les offres d’emploi diminuent de 6,5 %. Ce recul concerne les emplois durables (- 4,6 %) et non durables (- 8,1 %).   


- Fin de citation



 

Préfecture du Rhône – 106 rue Pierre Corneille – 69419 Lyon cedex 03 

 

Standard : 04 72 61 60 60 – Télécopie : 04 78 60 49 38http://www .rhone.gouv.fr

 


_________________________________________________________________________

Communique-de-presse-juin_Page_1.jpg
région rhône-alpes_Page_01.jpg

Plus d'Informations : http://www.rhone-alpes.direccte.gouv.fr/demande-et-offre-...

_________________________________________________________________________

 

CP Fondation 10 juillet 2012_Page_1.jpg
CP Fondation 10 juillet 2012_Page_2.jpg

 

____________________________________________________________________________________

 

CP_habitat_indigne_280612.jpg

__________________________________________________________________________

 

CP_chomage_mai_260612.jpg

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

carte_circonscriptions 2.jpg

_____________________________________________________________________________________

Hausse du chômage en Rhône-Alpes en avril : + 0,3%

Le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en Rhône-Alpes en catégorie A (264 763) a progressé en avril pour le douzième mois consécutif de  + 0,3 %.



Le chômage est en repli en Savoie (- 0,8 %) et en Isère (- 0,6 %).



En revanche, il s'est aggravé dans la Drôme (+ 1,5 %) et la Loire (+ 1,2 %), et plus modérément dans l'Ardèche (+ 0,8 %), l'Ain (+ 0,6 %), la Haute-Savoie (+ 0,4 %) et le Rhône (+ 0,3 %).

 

 

CP_chomage_avril_300512 2.JPG

- Fin de citation

 

_____________________________________________________________________________________

 

Les catégories ont changé depuis février 2009, 1,2,3,4,5,6,7,8, elles sont remplacées par A,B,C,D,E ce qui ne change en rien des chiffres du chômage puisque seule la catégorie A est comptée.

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi de catégorie A s'établit à 2 888 800 en France métropolitaine fin avril 2012. Ce nombre est en hausse par rapport à la fin mars 2012 (+0,1 %). Sur un an, il croît de 7,5 %.

 


Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégories B et C s'établit à 1 429 700 en France métropolitaine fin avril 2012. En avril, le nombre de ceux de catégorie B augmente de 1,2 % (+5,6 % sur un an) et le nombre de ceux de catégorie C est en baisse de 0,2 % (+4,1 % sur un an).


Au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s'établit à 4 318 500 en France métropolitaine fin avril 2012 (4 592 000 en France y compris Dom). Ce nombre est en hausse de 0,2 % (+9 200) au mois d'avril. Sur un an, il augmente de 6,5 %.


Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E s'établit à 607 300 en France métropolitaine fin avril 2012. En avril, le nombre d'inscrits en catégorie D est en baisse de 0,5 % et le nombre d'inscrits en catégorie E baisse de 0,7 %.


Demandeurs d'emploi selon le sexe et l'âge

En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A augmente au mois d'avril 2012 de 0,1 % pour les hommes (+7,7 % sur un an) et de 0,2 % pour les femmes (+7,3 % sur un an).

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A de moins de 25 ans est en baisse de 0,4 % en avril (+5,0 % sur un an). Le nombre de demandeurs d'emploi de cette catégorie âgés de 25 à 49 ans est stable au mois d'avril (+5,6 % sur un an) et celui des demandeurs d'emploi de 50 ans et plus s'accroît de 1,0 % (+15,6 % sur un an).


Parmi l'ensemble des demandeurs d'emploi de catégories A, B, C, en France métropolitaine, le nombre d'hommes augmente de 0,2 % en avril (+6,4 % sur un an) et le nombre de femmes est en hausse de 0,3 % (+6,7 % sur un an). Le nombre de demandeurs d'emploi de catégories A, B, C de moins de 25 ans est en baisse de 0,1 % en avril (+4,3 % sur un an). Le nombre de ceux de 25 à 49 ans est stable sur un mois (+4,7 % sur un an) et celui des demandeurs d'emploi de 50 ans et plus s'accroît de 1,0 % (+14,5 % sur un an).



Demandeurs d'emploi selon l'ancienneté d'inscription

En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus augmente de 1,1 % au mois d'avril 2012 (+8,0 % sur un an) et celui des inscrits depuis moins d'un an est en baisse de 0,3 % (+5,6 % sur un an).



Les entrées et sorties de Pôle emploi

En France métropolitaine, les entrées à Pôle emploi en catégories A, B, C baissent en avril (-0,8 % sur un mois, -0,2 % sur un an). Sur un mois, les entrées pour fins de contrat à durée déterminée (-0,7 %), premières entrées (-4,8 %), reprises d'activité (-4,9 %) et autres cas (-0,9 %) sont en baisse. Les entrées pour démissions sont stables, tandis que les entrées pour fins de mission d'intérim (+0,3 %), licenciements économiques (+13,8 %) et autres licenciements (+0,7 %) sont en hausse.


En France métropolitaine, les sorties de catégories A, B, C sont en hausse de 4,3 % sur un mois (-1,5 % sur un an). Sur un mois, les sorties pour reprises d'emploi déclarées (-1,4 %), entrées en stage (-11,5 %), arrêts de recherche (-5,5 %) et autres cas (-3,2 %) sont en baisse. Les sorties pour cessations d'inscription pour défaut d'actualisation (+12,8 %) et radiations administratives (+13,3 %) sont en hausse.



Les offres collectées par Pôle emploi

Le nombre des offres d'emploi collectées par Pôle emploi baisse de 6,2 % au mois d'avril 2012 en France métropolitaine (-12,6 % sur un an). Sur un mois, les offres collectées d'emplois durables (plus de six mois), d'emplois temporaires (entre un et six mois) et d'emplois occasionnels (moins d'un mois) baissent (respectivement de -4,3 %, -6,5 % et -11,4 %).


En avril, le nombre des offres d'emploi satisfaites baisse en France métropolitaine de 0,2 % (-6,1 % sur un an). Sur un mois, les offres satisfaites d'emplois durables et d'emplois temporaires augmentent (respectivement de +1,2 % et +2,2 %), tandis que les offres satisfaites d'emplois occasionnels sont en baisse de 11,9 %.



Demandeurs d'emploi ayant des droits ouverts au RSA

En France métropolitaine, au mois d'avril 2012, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A et ayant un droit payable au Revenu de solidarité active (RSA) est de 527 600 (soit 18,8 % des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A, données brutes).


Au mois d'avril 2012, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C et ayant un droit payable au RSA est de 662 600 (soit 15,5 % des demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C, données brutes).


Les entrées à Pôle emploi en catégories A, B, C des bénéficiaires ayant un droit payable au RSA sont de 61 600 au mois d'avril 2012 (soit 15,8 % des entrées en catégories A, B, C, données brutes). Les sorties de Pôle emploi en catégories A, B, C des bénéficiaires ayant un droit payable au RSA sont de 74 600 au mois d'avril 2012 (soit 16,5 % des sorties en catégories A, B, C, données brutes).

 

 

Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi et ayant des droits ouverts au RSA:

La publication « Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Mai 2012» paraîtra le Mardi 26 juin 2012 à 18 heures.

 

 

- Fin de citation


Source :

_________

www.chomiste-land.com

(en complément d'information)

 

____________________________________________________________________________________

 

CP Accidentologie mai-1.jpg

_____________________________________________________________________________________

CP w-e mai_260412 A.JPG

 

_____________________________________________________________________________________


 

CP_chomage_mars_2012 A.JPG

_____________________________________________________________________________________


 

 

 
CP accidentologie mars_04042012 B.JPG

 

Emploi Février 2012 RHÔNE-ALPES.JPG

Lyon, le mardi 31 janvier 2012



" S
ÉCURITÉ ROUTIÈRE "



Mise en cohérence des limitations de vitesses et de la signalisation :

________________________________________________________



-  « Conformément à la demande du ministre de l'Intérieur, relative à la mise en cohérence des limitations de vitesse, la Commission Consultative des Usagers pour la Signalisation Routière du Rhône s'est réunie le lundi 30 janvier sous la présidence de Jean-Pierre CAZENAVE-LACROUTS, préfet délégué pour la défense et la sécurité. La réunion a permis d'établir le bilan des actions  déjà entreprises et de définir un programme de travail pour 2012, selon 3 axes. 1)


Depuis mi-2009, les usagers de la route peuvent  signaler ce qui leur apparaît constituer une incohérence ou un défaut en termes de signalisation routière, à partir du site internet géré par direction départementale des territoires  http://www.rhone.equipement-agriculture.gouv.fr/(rubrique « espaces thématiques, commission consultative des usagers pour la signalisation routière »).



Les questions posées sont traitées en lien avec les gestionnaires des voiries concernées. 82 demandes ont été enregistrées en 2011 contre 57 en 2010 et 104 en 2009 : 60 % d'entre elles concernent le réseau routier du Grand Lyon (25 % sur 2009-2010) 20 % d'entre elles concernent le réseau routier de l'Etat géré par la Direction Interdépartementale des Routes Centre-Est (DIR-CE) 10 % d'entre elles concernent le réseau autoroutier concédé 10 % d'entre elles concernent le réseau routier départemental (30 % sur 2009-2010) Les demandes peuvent concerner plusieurs types de signalisation : signalisation des vitesses, signalisation de priorité, signalisation horizontale (peinture), signalisation directionnelle, divers (signalisation de danger, stationnement, visibilité....).


Près de 30 % des demandes concernent le sujet de la signalisation des vitesses.


Dans 30 % des cas, une réponse favorable est donnée à la demande, avec une action correctrice apportée sur le terrain. Ce dispositif d'écoute et de recueil des remarques  des usagers sera conforté en 2012. Des améliorations seront par ailleurs apportées, si possible, au niveau du site internet. 2) En avril 2009, le préfet du Rhône a engagé une démarche de mise en cohérence des limitations de vitesse. Ce travail est mené, sous l'égide de la direction départementale des territoires (DDT / ex DDE), par les services de l'Etat, et notamment, les forces de l'ordre et par l'ensemble des gestionnaires de voirie du département.


Un premier recensement de sites pouvant poser question a été établi. D'autres sites ont pu être ajoutés ultérieurement, suite à des saisines émanant des associations de riverains, des maires, des usagers.  Chaque site a d'abord été examiné du point de vue de la réglementation en vigueur, de l'accidentologie, des vitesses pratiquées et du trafic. Une visite de site a ensuite été organisée par la DDT avec le gestionnaire de voirie et/ou les forces de l'ordre pour évaluer la pertinence d'un changement des limitations de vitesse ou du positionnement des panneaux d'agglomération ou, le cas  échéant, d'un aménagement spécifique.



Environ 40 sites ont fait ainsi l'objet d'un diagnostic. 14 sites ont fait l'objet d'un changement apporté et concrétisé (relèvement ou abaissement de la vitesse, déplacement ou suppression de certains panneaux agglomération, voire réalisation d'un aménagement de la route dans quelques cas). 2 sites ont fait l'objet d'un avis défavorable de la part des maires quant au résultat du diagnostic. 16 sites sont en cours : 3 en cours d'étude ; 10 en attente de décision / sites à revoir, à relancer ; 3 en attente de concrétisation sur le terrain La réunion de la CCUSR a permis d'établir une nouvelle liste de sites à étudier pour 2012, à partir notamment des propositions émanant de l'association des maires du Rhône et des forces de l'ordre.



Elle comprend également certains sites signalés par des usagers. Cela fait une 20aine de sites pour commencer, avec la reconduite du même processus de visitediagnostic que celui initié en 2009. 3) Parallèlement, les gestionnaires de voirie, dont les collectivités locales, sont amenés à intervenir régulièrement et à leur initiative pour traiter des questions de signalisation ou conduire des études d'amélioration ou de réaménagement de certains sites (sections routières, carrefours).  Des inspections de sécurité routière des itinéraires (« ISRI ») sont réalisées régulièrement sur le réseau routier national par la Direction Interdépartementale des Routes Centre-Est et les sociétés d'autoroute.



Quelques audits d'itinéraires sur la cohérence des vitesses ont été engagés par la Direction Interdépartementale des Routes (réseau national non concédé) et par le Département du Rhône : RD342, RD385, RD433. Ces démarches d'études globales, par itinéraires, seront poursuivies en 2012 (A6 et A7 par exemple).


Le Département du Rhône a par ailleurs engagé un travail de passage en revue des sections routières réglementées à 70 km/h.


Le Département du Rhône, le Grand Lyon et la DDT vont par ailleurs proposer d'engager des démarches globales de diagnostic sur le positionnement des panneaux d'entrée ou de sortie d'agglomération.



La DDT propose de mener une action de sensibilisation / formation des référents sécurité routière des communes qui le souhaiteraient. Enfin et au titre des démarches menées plus globalement, la réunion de la CCUSR a été l'occasion de présenter les réflexions relatives à l'abaissement des vitesses qui sont actuellement en cours d'étude dans le cadre du Plan de protection de l'atmosphère de l'agglomération lyonnaise.»




- Fin de citation

 

_______________________

CABINET DU PRÉFET

Lyon, le 31 janvier 2012

 

Jean Francoi CARENCO Photo Robert Saint Clair (2).jpg
Directeur du cabinet. Michel TOURNAIRE. M.P.PHOTOS-LYON.jpg

Photos :

Jean-François CARENCO,
Préfet du Rhône / Préfet de Région Rhône-Alpes (Robert Saint-Clair)


Michel TOURNAIRE

Directeur de cabinet (M.P.PHOTOS-LYON)

 


Activation du niveau 2 du  dispositif « grand froid » :

 


-  « A la suite de l'épisode neigeux qui a touché le Rhône, la situation revient progressivement à la normale sur les routes du département qui sont sous la surveillance du PC opérationnel activé depuis 6h ce matin en Préfecture.

Le préfet du Rhône, Jean François Carenco, invite cependant les habitants du département à la plus grande prudence et à limiter autant que possible leurs déplacements.


D'autant que Météo France prévoit à partir de ce mercredi 1er février, une chute brutale des températures. Elles pourraient être comprises entre -10 et -13 degrés la nuit.


Le préfet a donc décidé de réquisitionner à partir de ce jour, un gymnase de la ville de Lyon d'une capacité de 120 places. Le gymnase Duplat, situé 8, rue Marianne Leroudier - Lyon 1er, ouvrira ses portes à 16h ce mardi 31 janvier.


Sa gestion quotidienne a été confiée à l'Armée du Salut.


Ce gymnase sera ouvert pour une période maximale de 10 jours, de 18h à 9h.


Les personnes sans-abri seront orientées par le 115.

Par ailleurs, depuis lundi, en plus des 650 places ouvertes dans le cadre du dispositif hivernal (420 lors du « plan froid » 2010/2011), il a été demandé, aux structures d'hébergement d'accueillir des personnes supplémentaires en surcapacité.
»


- Fin de citation



______________________________________


CABINET DU PRÉFET

Lyon, le 25 janvier 2012



CHÔMAGE DÉCEMBRE 2011 :



Hausse du chômage en Rhône-Alpes en décembre : + 1,5 %



- " Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s'établit à 263 150 enRhône-Alpes, fin décembre 2011. Ce nombre augmente de 1,5 % (+ 3 969) par rapport à finnovembre 2011 (+ 5,3 % sur un an).Par département, le nombre des demandeurs d'emploi de catégorie A varie entre + 0,7 % et + 2,9 %en décembre 2011 par rappor t à f in novembre 2011 : Ain (+ 1,1 %), Ardèche (+ 0,7%) , Drôme (+ 1,7 %), Isère (+ 1,6 %), Loire (+ 1,6 %), Rhône (+ 1,1 %), Savoie (+ 1,7 %), Haute-Savoie (+ 2,9 %).




En Rhône-Alpes, le nombre des demandeurs d'emploi de catégorie A augmente en décembre 2011de 1,4 % pour les hommes (+ 4 % sur un an) et de 1,6 % pour les femmes (+ 6,7 % sur un an). Lenombre des demandeurs d'emploi de catégorie A de moins de 25 ans augmente de 1,6 % (+ 3,3 %sur un an). Le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans croît de 1,3 % (+ 3,3 % sur un an) et ceux de 50ans et plus de 2,1 % (+ 14 % sur un an).




Les entrées à Pôle Emploi en Rhône-Alpes en catégories A,B,C augmentent de 5 % au cours destrois derniers mois par rapport aux trois mois précédents. Sur cette période, la quasi-totalité desmotifs d'inscription sont en augmentation : les fins de contrat à durée déterminée (+ 6,7 %), les finsde mission d'intérim (+ 4,1 %), les licenciements économiques (+ 21,5 %), les autreslicenciements (+ 1,3 %), les démissions (+ 7,9 %), les reprises d'activité (+ 18,8 %), et les autrescas : + 2,2 %. En revanche, les premières inscriptions à Pôle Emploi sont en diminution dansnotre région : - 3,3 %.




Les offres d'emploi collectées par Pôle emploi augmentent en Rhône-Alpes de 4,9 % au cours destrois derniers mois par rapport aux trois mois précédents (+ 2,7 % au regard des mêmes trois mois del'année précédente).




Pour Jean-François CARENCO, préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône les chiffresne sont pas bons. Avec une augmentation de 1,5 % en Rhône-Alpes (catégorie A) et surtout 8mois consécutifs de hausse, nul ne peut se réjouir. Notre première réflexion doit être pourceux qui se retrouvent au chômage.




Préfecture du Rhône - 106 rue Pierre Corneille - 69419 Lyon cedex 03Standard : 04 72 61 60 60 - Télécopie : 04 78 60 49 38 - http://www .rhone.gouv.frAu-delà des dispositifs en faveur des demandeurs d'emploi dont les résultats ne sont pasnégligeables, le marché du travail à l'embauche donne des signes positifs. Mais il est clair quel'embauche ne suffit plus et qu'un certain nombre d'entreprises en difficulté entraîne deslicenciements économiques importants.




Les services de l'Etat et les collectivités locales se battent ensemble, entreprise par entreprise et desrésultats positifs sont à portée de main, par exemple, sur Veninov à Vénissieux ou Photowatt.




C'est donc l'occasion d'appeler très clairement tous les employeurs,investisseurs, consommateurs, banques à se mobiliser pour protéger et créer des emplois,jour après jour avec persévérance".




- Fin de citation


_____________________________________________________________

CABINET DU PRÉFET
Préfecture du Rhône
A Lyon, le 13 janvier 2012

________________________________________________________

Signature du 1er protocole d'hébergement d'urgencedes femmes victimes de violences

________________________________________________________



En France, les violences conjugales sont un véritable fléau :

1 femme meurt tous les 2,5 jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint,

1 femme sur 10 est potentiellement victime de violences conjugalesJean-Pierre Cazenave-Lacrouts, préfet délégué pour la défense et la sécurité tient à souligner l'efficacité des acteurs engagés au quotidien dans la lutte contre les violences faites aux femmesdans le Rhône.

Afin de coordonner ces différentes actions, le préfet Cazenave-Lacrouts et Alain Marc, préfet délégué pour l'égalité des chances, ont décidé d'élaborer le 1er protocole départemental prenanten compte les conséquences sociales et de sécurité de situations particulièrement dramatiques, en organisant les conditions d'hébergement d'urgence des femmes victimes. 

Ce document a été signé ce jour avec les associations partenaires, Femmes Informations Liaison (FIL), VIFF-SOS Femmes et ALYNEA.


Cette convention a pour objectif principal de répondre rapidement à des situations de mise à l'abri la nuit ou le week-end, en mettant immédiatement à disposition des femmes victimes de violencesconjugales et de leurs enfants, une chambre, dans l'attente d'une solution plus pérenne. 


Cette mesure d'hébergement d'urgence est organisée par les services de police et de gendarmerie auprèsdesquels se réfugient généralement les victimes, par l'intermédiaire d'un point d'entrée unique, le 115.


- Fin de citation

__________________________________________________________________________


CABINET DU PREFET - le 2 janvier 2012


PLAN HIVERNAL


Ouverture d'une structure d'hébergement hivernale de 50 places à Tassin-la-Demi-Lune


Dans le cadre du plan de renforcement hivernal, le Préfet de la Région Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, Jean-François Carenco sera présent le mardi 3 janvier 2011 à 19h30 avec Jean-Claude Desseigne, maire de Tassin-la-Demi-Lune, pour l'ouverture du centre d'hébergement d'urgence hivernal implanté dans les locaux de l'ancienne clinique du rein située 42 ter, avenue du 8 Mai 1945 à Tassin.


Ce centre d'hébergement financé sur crédits de l'Etat et dont la gestion a été confiée à l'association La Pierre Angulaire accueillera 50 personnes (40 en composition familiale et 10 isolés).


Il sera ouvert du 3 janvier au soir au 2 avril 2012 et s'inscrit dans le cadre des offres supplémentaires d'accueil annoncées par le Préfet.


Depuis le 3 novembre 2011, date d'ouverture du dispositif hivernal, ont été ouvertes ou sont en voie d'ouverture les places suivantes :


Centre Saint Irénée  100 places

Centre Gabriel Rosset   20 places

Centre Vénissieux  60 places

Logements d'urgence  60 places

Centre de Fontaines  80 places

Surcapacités structures  18 places

Hôtels 134 places

Villefranche/Belleville  22 places

Centre Créqui  40  places le 2 janvier

Centre Villeurbanne  80 places le 2 janvier

Centre de Tassin  50 places  le 3 janvier


Soit un total de plus de 650 places supplémentaires.


Il est rappelé pour mémoire que durant l'hiver 2010/2011, une moyenne de 450 places avait été ouverte dont 110 en gymnase. Conformément aux engagements pris par le Préfet, il a été recherché cette année des solutions plus appropriées aux besoins des personnes et décidé que les gymnases devaient rester réservés à des cas tout à fait exceptionnels.


- Fin de citation

__________________________________________________________________________


SÉCURITÉ ROUTIÈRE - le 3 Janvier 2012

________________________________


Depuis avril 2009, le préfet du Rhône a engagé une démarche de mise en cohérence des limitations de vitesse. Ce travail est mené, sous l'égide de la direction départementale des territoires (DDT), par les services de l'Etat, et notamment, les forces de l'ordre et par l'ensemble des gestionnaires de voirie du département.

C'est ainsi que 35 sites signalés en fonction de la réglementation, de l'accidentalité et des vitesses pratiquées ont fait l'objet d'un examen conjoint par les forces de l'ordre et les gestionnaires.

Dix sites  ont fait l'objet d'un changement de la limitation de vitesse en vigueur, voire dans certains cas d'une adaptation dupositionnement des panneaux d'agglomération.

Pour 12 sites, les conclusions de l'analyse du site confirment que les limitations de vitesse actuellement en vigueur sont adaptées à la configuration de la route,

Pour les autres sites la réflexion est poursuivie compte tenu, en particulier d'études complémentaires ou d'un réaménagement routier envisagé.


Par ailleurs, la Commission Consultative des Usagers pour la Signalisation Routière (CCUSR) a été lancée le 15 mai 2009 dans le Département du Rhône. Les usagers ont été invités à signaler les situations qu'ils estiment anormales quant à la signalisation. Ainsi 70 signalements ont été effectués en 2011, dont une quinzaine concernait la signalisation de vitesse. Ces informations, recueillies par la direction des territoires, sont adressées à tous les gestionnaires de voirie qui les examinent. Ceux-ci ont pu également engager, à leur initiative, un examen de la cohérence de la signalisation et de la voirie sur les axes de leur compétence.


La prochaine réunion de la Commission Consultative des Usagers pour la Signalisation Routière aura lieu le 30 janvier prochain à la Préfecture du Rhône sous la présidence de M. Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, préfet délégué pour la défense et la sécurité.

Conformément à la demande de Monsieur le ministre de l'Intérieur, un état précis des travaux réalisés en ce sens par les services et gestionnaires de voirie va être réalisé en janvier 2012. Il permettra de définir un programme permettant de conforter la démarche ainsi engagée par la réalisation d'audits d'itinéraires par les gestionnaires routiers, par la conduite d'actions à l'échelle d'une commune et par le traitement de cas ponctuels suite à des signalements de sites pouvant poser problème.


Le signalement de situations jugées contestables par les usagers est possible par courrier à la direction départementale des territoires, Cité administrative d'Etat, 165, rue Garibaldi, 69401, LYON cedex 03, et sur son site internet :


http://www.rhone.equipement-agriculture.gouv.fr/


(rubrique « espaces thématiques, commission consultative des usagers pour la signalisation routière »).


- Fin de citation


SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Bilan Accidentologie -  le 3 Janvier 2012

___________________________________________________________


Baisse de la mortalité routière confirmée dans le Rhône pour l'Année 2011



Jean-Pierre CAZENAVE-LACROUTS, préfet délégué pour la défense et la sécurité, note avec satisfaction qu'aucune victime n'est à déplorer à la suite d'un accident de la circulation sur les routes du Rhône durant les fêtes de fin d'année.



La vigilance des conducteurs, la présence accrue des forces de l'ordre et une importante communication médiatique pour lutter contre l'alcool au volant ont contribué à ce résultat qui ne peut qu'encourager les usagers à observer les règles de prudence.



Malgré un bilan alourdi en décembre avec le dramatique accident qui a coûté la vie à 4 membres d'une même famille sur la commune du Breuil, la baisse de la mortalité routière sur le cumul de l'année est confirmée pour la 3ème année consécutive dans le Rhône.



67 personnes ont perdu la vie sur les routes du département en 2011, contre 75 l'an dernier, soit près de 11% en moins.



Les accidents corporels et le nombre de blessés sont également en baisse d'en moyenne 2,5%.

Il convient de signaler toutefois que certaines catégories de victimes ont connu un accroissement du nombre des victimes. C'est le cas des piétons (16 tués au lieu de 9 en 2010, tous âges confondus) et des seniors de plus de 65 ans (16 contre 5, quel que soit leur mode de déplacement).


- Fin de citation


__________________________________________________________________________

LE CHÔMAGE :

_______________

La région Rhône-Alpes résiste mieux +0.2 % au mois de novembre

L'activité économique est globalement stable en Rhône-Alpes depuis le début du 2ème semestre, aussi bien dans l'industrie que dans les services marchands.


Dans ce contexte, et pour le septième mois consécutif, le chômage a continué de croître en novembre mais à un rythme ralenti : +0.2% (259 181 personnes inscrites à Pôle Emploi en catégorie A) contre une hausse de 1,1 % à l'échelon national.

Ainsi, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s'établit à 259 181 en Rhône-Alpes, fin novembre 2011.

__________________________________________________________________________

Le chômage au plus haut depuis 1999

27 décembre 2011


Le chômage au plus haut depuis 1999

Près de 30.000 personnes supplémentaires ont franchi les portes de Pôle emploi en novembre.


Les mauvaises nouvelles économiques s'enchaînent. Alors qu'une récession s'annonce pour l'hiver, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi progresse pour le septième mois consécutif et est au plus haut depuis 12 ans.


Face à ces mauvais chiffres, le ministre du Travail Xavier Bertrand a indiqué lundi en "prendre acte", attribuant cette hausse à une "conséquence directe du ralentissement de l'activité économique". Xavier Bertrand mise par ailleurs sur le sommet pour l'emploi, prévu le 18 janvier prochain, pour "proposer des solutions d'application rapide pour contenir au maximum les effets de la crise".


"On a l'impression que le gouvernement a démissionné dans la lutte contre le chômage. Tout ne se justifie pas à travers la crise", s'agace sur Europe 1 Maurad Rabhi, chargé de l'emploi à la CGT. "Le dispositif des heures supplémentaires défiscalisées joue contre l'emploi", dénonce le représentant syndical. Il appelle également le gouvernement à mieux encadrer les ruptures conventionnelles de contrat.


29.900 chômeurs de catégorie A en plus


Les demandeurs d'emploi de la catégorie A, autrement dit sans aucun emploi et faisant des démarches pour en trouver, étaient 2.844.800 en France métropolitaine fin novembre, d'après les données publiées lundi par le ministère du Travail et Pôle Emploi.


Par rapport à octobre, ils sont 29.900 personnes de plus (+1,1%). Et sur un an, la hausse est de 5,2%. Cet indicateur est le plus souvent mis en avant car c'est celui qui se rapproche le plus du taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT), qui sert pour les comparaisons entre pays.


Si l'on regarde les autres catégories, la situation s'est également dégradée. Ainsi, pour les personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 1,2% en France métropolitaine, soit 51.800 personnes de plus, pour atteindre 4.244.800. Sur un an, la hausse est de 5,6%.



Vers les 5 millions d'inscrits

Avec les départements d'Outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi s'établit à 4.510.500, un chiffre qui pourrait peser lourd dans le choix des électeurs à quatre mois de la présidentielle de 2012.


Toutes catégories confondues en métropole (avec les personnes dispensées de recherche d'emploi), on se rapproche de la barre des 5 millions de chômeurs. Fin novembre 4.834.400 personnes étaient inscrites à Pôle Emploi en France métropolitaine, soit +1,2% par rapport à octobre.


Jeunes et seniors en première ligne

Les plus touchés ont été à nouveau les jeunes et les seniors. En catégorie A, le nombre de demandeurs âgés de moins de 25 ans a ainsi progressé de 2,2% (+2,3% sur un an) contre 0,7% pour les 25-49 ans (+2,9% sur un an) et 1,5% pour les plus de 50 ans (+15,4% sur un an).

En catégories A, B et C, ce nombre a augmenté de 2,2% pour les moins de 25 ans (+2,5% sur un an), de 0,9% pour les 25-49 ans (+3,6% sur un an) et de 1,5% pour les 50 ans et plus (+15,3% sur un an).

Le nombre des chômeurs de longue durée (inscrits depuis un an ou plus) augmente moins que celui des autres demandeurs d'emploi, soit +1,1% pour les catégories A, B et C (+6,5% sur un an) contre +1,3% (+5,0% sur un an).



Perspectives négatives

Les chiffres du chômage ne risquent d'ailleurs pas de s'améliorer dans les mois à venir. Avec la contraction du PIB prévue au quatrième trimestre 2011 et au premier trimestre 2012, l'Insee prévoit en effet que le taux de chômage atteigne les 9,6% à la mi-2012 en métropole, contre 9,3% au troisième trimestre 2011.


- Fin de citation

__________________________________________________________________________

ÉLECTIONS 2012.JPG


__________________________________________________________________________


" LOGEMENT SOCIAL "

_______________________



- « Logement social : pas de hausses supérieures à 1,9 % dans le Rhône en 2012. Jean-François CARENCO, le préfet du Rhône a été saisi par des associations de locataires sur les hausses de loyers projetées par les organismes HLM pour l'année 2012. Il tient à rappeler sa grande vigilance sur ce sujet ; en effet, ces hausses sont strictement encadrées par la loi de Finances, qui les limite à la valeur de l'Indice de Référence des Loyers du 3ème trimestre de l'année en cours, soit 1,9 % en masse.



Les services de la Direction Départementale des Territoires du Rhône (DDT) assurent ainsi le suivi des délibérations des organismes HLM. Pour l'instant, aucun organisme n'a souhaité dépasser ce seuil. En effet, si une délibération a pu conduire à un niveau supérieur, elle avait été votée avant connaissance de cet indice et reprise depuis. Le logement social constitue une priorité de l'action publique et l'année 2011 verra à nouveau le financement de près de 5000 logements HLM sur le département du Rhône, parmi lesquels plus de 1200 logements très sociaux, réservés aux ménages à bas revenus.»


- Fin de citation




CABINET DU PRÉFET
Lyon, le vendredi 9 décembre 2011


Préfecture du Rhône

__________________



106 rue Pierre Corneille
69419 Lyon cedex 03


Standard : 04.72.61.60.60


Télécopie : 04.78.60.49.38


http://www.rhone.gouv.fr/


Préfecture du Rhône . M.P.PHOTOS-LYON (1) A.jpg


Préfecture de la région Rhône-Alpes

______________________________

http://www.rhone-alpes.pref.gouv.fr/


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Préfecture du Rhône. M.P.PHOTOS-LYON (1).JPG
Préfecture du Rhône. M.P.PHOTOS-LYON (1).JPG

 

Préfecture du Rhône. M.P.PHOTOS-LYON (8).JPG
Préfecture du Rhône. M.P.PHOTOS-LYON (15).JPG
Préfecture du Rhône. M.P.PHOTOS-LYON (14).JPG
Préfecture du Rhône. M.P.PHOTOS-LYON (16).JPG
Préfecture du Rhône. M.P.PHOTOS-LYON (18).JPG
Préfecture du Rhône. M.P.PHOTOS-LYON (3).JPG
Préfecture du Rhône. M.P.PHOTOS-LYON (4).JPG
Préfecture du Rhône. M.P.PHOTOS-LYON (10).JPG

17/09/2010

L'ANTIQUAILLE A LYON Troisième version

ANTIQUAILLE 2010, suite (III)

SDC19423 H.JPG

 

 

Christian Têtedoie, avec son Restaurant Gastronomique devient en quelque sorte la « Tête de pont » entre ce site prestigieux de l’Antiquaille, remodelé façon SACVL et les Lyonnais & tous ceux qui souhaitent venir découvrir un lieu exceptionnel. Une architecture qui mêle à la fois tradition du passé car aussi, très proche des théâtres Gallo-romains et ambition « remarquée » d’un modernisme avancé, goûté par sans doute par les seuls amateurs éclairés ou puristes acharnés. Les autres pourront se consoler et se contenter en admirant les édifices d’époque XVIIème & XVIIIème siècle, préservés et réhabilités avec goût il est vrai.

 

 

 

Quoiqu’il en soit, la Vue est admirable, un véritable régal pour les yeux et le cœur. Les papilles seront-elles aussi de fête avec la, les dégustations culinaires & gastronomiques sitôt franchies les portes des deux établissements du Chef Christian Têtedoie.

 

SDC19424 H.JPG

Les Gourmets apprécient depuis longtemps la fine et inventive cuisine de ce Chef étoilé qu’est Christian Têtedoie, depuis qu’il s’est installé avec son restaurant CONTRETÊTE au 54, quai Pierre Scize en l’an de grâce 2003.

 

 

 

Car, Christian Têtedoie, c’est également le Meilleur Ouvrier de France en 1996, nommé dans le guide des « maître cuisinier de France » en 1998, étoilé en 2000 par le très célèbre Guide gastronomique Michelin. Les Professionnels et les politiques se souviennent de son passage à l’Elysée, sous le règne de François Mitterrand, qui ne se nourrissait pas que de livres et affectionnait volontiers au temps depuis son élection, encore en « pleine rage de vaincre » son adversaire de l’époque, Valéry Giscard d'Estaing (surnommé « VGE »), l’excellence d’un Christian Têtedoie. Qui depuis son apprentissage en 1978, ne cesse de progresser, de conforter ses acquis et qui gravi posément, avec sa toque blanche, un à un les échelons de la cuisine française.

 

 

Au point de s’élever depuis Mars 2010 sur les coteaux de Fourvière, au lieu dit l’Antiquaille. Sous le regard bien veillant de notre madone locale. Christian Têtedoie plonge le sien sur celui de Louis le Grand, XIVème du nom, autre raffiné monarque qui trône lui aussi en bonne place et illumine du haut de sa statue équestre (œuvre du lyonnais Francois-Frédéric Lemot) la place Bellecour, troisième plus grand espace de France mais premier espace piéton Européen, plus imposante que la place Rouge à Moscou ou le Zocalo à Mexico et ce, sise entre Rhône & Saône, ce qui lui va très bien. Donc ce « bon » roi « soleil » pour ses petits marquis, ne se lassait pas et ne laissait point sa part aux vilains ou aux manants, lorsqu’il était question de déguster sans modération, outre quelques vaillantes maîtresses qui ont jalonnées et laissé leur empreinte dans nos « lits » de l’Histoire, les non moins savantes compositions d’un certain François Vatel qui aurait sans aucun doute bien aimer ouvrir un restaurant dans ce coin

SDC19426 H.JPG

 

 

Pour s’investir sur ce lieu magique de l’Antiquaille (**), économiquement et physiquement, Christian Têtedoie s’est allié à cette occasion pour la cuisine avec Jérôme Jaeglé, médaillé de bronze au Bocuse d’or Europe 2010. Quatre bras, deux compétences affirmées et des talents qui susciteront à n’en pas douter le succès de ce restaurant gastronomique en ce quartier de l’Antiquaille. Mais au fait, les puristes là encore auront à choisir, puisqu’ils viennent essentiellement avant tout puisque alléchés par et pour ce chef étoilé.

 

 

Réflexion à méditer !

 

 

Avec son deuxième restaurant à quelques encablures de précédent voici « Testa d’Oca ». Ici c’est la cuisine italienne que Christian Têtedoie souhaite mettre au goût du jour pour toucher une autre clientèle exigeante sur la qualité des plats et du service mais, sans être obligé de faire « la plonge » dans une bourse pas forcément bien garnie. Là encore, Christian Têtedoie a choisi de s’entourer aux fourneaux du talentueux Simon Huet, qui définit sa cuisine comme semi-gastro et travaille les produits frais d’origine italienne.

 

SDC19432 H.JPG

 

Il reste les voisins, ces étudiants en résidence qui ne sont forcément pour la plupart encore moins riches que les précédents pour fréquenter avec assiduité les deux établissements. Qu’ils se rassurent, ils trouveront au rez-de-chaussée de leur « maison » une boutique de produits comestibles dignes de ce nom, revisités par Christian Têtedoie qui, en Chef étoilé, souhaite offrir à « ces futurs clients » qu’ils seront à leur tour, c’est certain, après de brillantes études qui leur ouvriront des postes avancés, leur permettant de s’accorder quelques largesses sur les tables lyonnaises.

 

Encore est-il nécessaire pour conquérir ces gastronomes potentiels, de les initier et de les encourager à fréquenter dès « fortunes faites » les bonnes tables de la région. Encore fallait-il y penser !

 

 

C’est fou ce que l’on peut trouver comme imagination dans une « Têtedoie » … !

 

SDC19447 H.JPG

 

Bon appétit…

 

 

Ah ! Pour ce qui est de l’architecture de l’Antiquaille post XIXème, venez sur place, juger par vous-même, vous vous ferez ainsi une meilleure opinion et puis, l’Antiquaille existait bien avant l’arrivée des premiers hommes et ceux-ci n’avaient que la voute du ciel et ses xxx milliards d’étoiles, pour savourer leur « Néolithique & Second âge du fer » pitance.

 

 

 

Bien à vous

 

 

 

Marc POTY

A Lyon, ce 16 Septembre 2010

www.alirealyon.com

Site de L'Antiquaille Lyon M.P (3).JPG
Site de L'Antiquaille Lyon M.P.PHOTOS-LYON (1).JPG
Site de L'Antiquaille Lyon M.P.PHOTOS-LYON (2).JPG

 

 

P1090486.JPGP1090485.JPGP1090484.JPGP1090490.JPG

 

 

Photos : Christian Têtedoie à l’Antiquaille / Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon, Président du Grand Lyon – Alexandrine Pesson, maire du 5ème arrondissement de Lyon - Richard Brumm, 7e Adjoint au Maire de Lyon, Finances publiques, Administration générale – Michel le Faou, Président SACVL – Jean-Paul Clément, Directeur général SACVL - / M.P.PHOTOS-LYON

 

SDC19450 H.JPG

 

Lire ou relire :

___________

 

 


• L'ANTIQUAILLE 2005 & 2007 Par : Marc POTY le 21 mars 2005 / 7 Sept. 2007

 

 

 

• L'HÔTEL DIEU DE LYON, CONVERTI Par : Marc POTY le 25 Août 2008

 

 

 

Contacts :

_________

 

 

 

Têtedoie

Restaurant Gastronomique

_____________________

 

L’Antiquaille

 

Montée du Chemin neuf

69005 Lyon

 

Tél. : + 33 (0)4 78 29 40 10

 

http://www.tetedoie.com/restaurant.

 

 

SDC19487 H.JPG

 

 

SACVL :

________

 

 

Société généraliste de l'immobilier à Lyon ... S.A.C.V.L.,

36 quai Fulchiron

BP 5001 69245 Lyon Cedex 05

Tél : 04 72 77 34 34.

 

http://www.sacvl.fr/

 

 

 

 

 

 

 

· (*) - François Vatel, de son vrai nom Fritz Karl Watel, né à Paris en 1631 et mort à Chantilly le 24 avril 1671, d’origine suisse, pâtissier-traiteur, intendant, et maître d'hôtel français, successivement au service de Nicolas Fouquet, surintendant des Finances de Louis XIV, et du prince Louis II de Bourbon-Condé. Grand organisateur de fêtes et de festins fastueux d’exceptions au château de Vaux-le-Vicomte puis au château de Chantilly sous le règne de Louis XIV, il est passé à la postérité pour s’être suicidé pendant une réception alors que la livraison de la pêche du jour avait du retard.

 

SDC19518 H.JPG

 

 

 

 

· (**) - L’ANTIQUAILLE – Rappel de l’Histoire -

 

 

 

• Implanté sur le haut des pentes de la colline de Fourvière et jouissant d'un panorama d'une vaste étendue, le site de l'Antiquaille était placé au cœur de la ville gallo-romaine, dans un quartier qui devait être déserté au Moyen-âge au profit des vignes. C'est dans cette zone que se sont bâties au XVIe siècle de riches maisons de campagnes, et notamment celle du célèbre humaniste Pierre Sala. Ses descendants la font reconstruire dans de plus vastes dimensions.

 

 

Au XVIIe siècle, les visitandines transforment cette demeure en couvent en y adjoignant un cloître et une église. La Révolution disperse les religieuses et entraîne la disparition des beaux décors intérieurs qu'elles avaient faits réaliser. En 1803, s'installe dans les bâtiments libérés un hospice dont deux fonctions s'affirment très vite : l'accueil des aliénés et le traitement des maladies vénériennes.

 

SDC19527 H.JPG

 

Peu à peu cet hospice devient un hôpital indépendant dont la gestion, faisant plus appel aux fonds publics qu'à la charité, est particulièrement novatrice pour l'époque. Parallèlement, quatre constructions nouvelles développent avec ingéniosité les bâtiments conservés de l'ancien couvent, le corps en hémicycle dit la Rotonde se révélant une belle réussite architecturale. Cette période d'autonomie s'achève en 1845 avec l'intégration de l'hôpital au sein des Hospices civils de Lyon.

 

 

Par la suite le développement se fera surtout dans le grand clos qui occupe la partie sud du site, tendant à donner à l'ensemble, par la construction de bâtiments indépendants, une allure d'hôpital pavillonnaire. Après le départ des aliénés en 1876-1877, et à côté de la création d'un hôpital généraliste de quartier, des spécialités se développent, sous la responsabilité de personnalités qui vont assurer le renom de l'Antiquaille.

 

 

Les innovations médicales s'amplifient : à la vénéréologie viennent s'adjoindre la dermatologie et l'urologie ; à partir de la psychiatrie s'identifient la neurologie et l'oto-rhino-laryngologie. Dans le courant du XXe siècle s'y ajouteront l'ophtalmologie chirurgicale, l'endocrinologie, la néphrologie et les transplantations. En marge du couvent, une cavité souterraine devient au XVIIe siècle un lieu de culte à saint Pothin, premier évêque de Lyon, et aux premiers martyrs lyonnais, connu sous le nom de " caveau de saint Pothin ".

 

SDC19519 H.JPG

 

Son apogée, à la fin du XIXe siècle, au sein de l'hôpital, est marqué par la création d'une chapelle souterraine somptueusement décorée sous la direction de l'architecte Sainte-Marie Perrin.

 

 

 

- Fin de citation

 

 

 

 

 

 

 

· L’ANTIQUAILLE A LYON, (suite III)

 

 

 

 

Historique :

 

L'hôpital de l’antiquaille est désaffecté en juin 2003

 

La SACVL achète en octobre 2004 l’ensemble du site pour 7,1 Millions d’euros.

 

- Surface du terrain: 34 000 m2

 

- Surface du bâti, initiale et future : 26 558 m2

 

SDC19460 H.JPG

 

· - « Le site de l'ancien Hôpital de l’Antiquaille est chargé d'une longue histoire humaine étroitement à la vie intime de la plupart des lyonnais. La SACVL a réfléchi à des fonctions multiples et compatibles, fabriquant un « morceau de ville » ouvert et animé.

 

 

Pour le quartier, il s'agit de reconquérir un territoire jusqu'ici ceint de murs et à usage unique. La colline de Fourvière livre un espace de connexion entre les communautés civiles et religieuses, la ville et les jardins ; les visiteurs pourront ainsi profiter d'un lieu unique, surplombant la ville.

 

 

Pour le rayonnement de l'agglomération, la reconversion de l'Antiquaille, proposée par la SACVL, offre une grande finesse de composition avec sa mixité' de programmes, d'opérateurs et d'architectures: bureaux, 160 logements dont 74 logements étudiants, hôtel ****, restaurant, brasserie, équipements culturels, ... les éléments de programme sont résolument ouverts sur le monde extérieur.

 

 

 

Le projet d'aménagement s'articule sur deux axes forts, reprise du « Cardo » (Nord/Sud) et du « Décumanus » (Est/Ouest) romains – (Le decumanus est l'axe est-ouest dans une ville romaine, issu des pratiques rituelles étrusques. L'origine du mot decumanus est probablement en rapport avec le nombre dix (decem en latin), sans que l’on puisse comprendre la raison de cette dérivation) – qui permettent de créer de nouveaux cheminements piétons sur la colline et d'offrir des successions de jardins ainsi que des vues inédites sur le panorama lyonnais.

SDC19464 H.JPG

 

 

L'intégralité de l'opération: achat, aménagements, réhabilitations et reconstructions est financée par la SACVL et ses partenaires privés, sans aide publique. »

 

 

- Fin de citation

 

 

SDC19606 H.JPG

 

 

 

· Livraison de 22 nouveaux logements

 

Maîtrise d'ouvrage: SACVL

Site de l'Antiquaille - Bâtiment 1

 

 

 

Livrés en septembre 2010, 22 nouveaux logements, du T1 - T3 (environ 78 m2), au T6 (140 m2) vendus dans une fourchette de prix comprise entre 4 200 € à 5 000 € le m2 ; s'ajoutent aux 131 existants sur le site de l'Antiquaille, dont 75 logements étudiants d'une résidence occupée le CROUS. Le bâtiment abrite 36 places de stationnement en sous-sol.

 

SDC19480 H.JPG

 

Pour cette réalisation, d'un coût de 4 246 K€, la SACVL, maître d'ouvrage de l'opération a fait appel Clément Vergely, bureau d'architectes, à la DPI, bureau d'études structures, à Stremboerfer, bureau d'études fluides, et à Denizou, économiste.

 

 

SDC19605 H.JPG

Les 22 logements (du T1 au T6) sont abrités dans un bâtiment à géométrie simple, un monolithe posé sur un socle massif en pierre. L'utilisation de ce matériau permet de créer une continuité avec le revêtement du sol choisi pour l'axe piéton Est Ouest, traversée principale de l'Antiquaille, et les autres bâtiments. De larges séparatifs recouverts de pierre protègent et préservent les vues depuis les théâtres antiques, tout en imposant un rythme à la façade Sud.

 

 

 

Cette livraison s'inscrit dans le programme de réhabilitation du site de l'Antiquaille par la SACVL sur les 26 000 m2 de SHON – (en urbanisme, surface hors œuvre nette) - utiles du site de l'ancien hôpital. A ce jour, l'Antiquaille comporte des logements, des bureaux, des restaurants, une boutique (ouverture la semaine prochaine), des accès voitures, des places de stationnement, des cheminements piétons, des espaces verts. .

 

 

De nouvelles réalisations sont au programme de cette réhabilitation prévue d'ici 2013 : un hôtel 4 ****, des bureaux, sur l’Ilot central, après fouilles archéologiques impératives - (le Site est classé zone archéologique en raison de son passé et de son histoire, le cahier des charges initial prévoyait les constructions à l’emplacement des seuls édifices démolis en raison de leur architecture du XXème siècle peut goûtée après coup) - de nouvelles places de stationnement, un espace culturel, des aménagements extérieurs...

 

 

 

Les projets de réhabilitation de l'ancienne chaufferie sont encore à l'étude.

 

 

Le budget de l'aménagement de l'Antiquaille s'élève à 18 M€ HT. Ce budget, qui s'équilibre avec les recettes correspondant aux charges foncières « vendues» aux opérations, comprend l'acquisition du site en 2004 pour un montant de 7,1 M€ HT.

 

 

Parallèlement à la reconversion de l'ancien hôpital de l'Antiquaille, d'autres opérateurs travailleront sur le site de l'ancien hôpital Debrousse et celui de l'Hôtel Dieu. »

 

 

- Fin du communiqué

 

SDC19463 H.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

26/05/2009

DEMEURE DU CHAOS - CARTE DE NOËL 2008 - PRADO du CHAOS 2013

 

 CARTE de NOËL 2008

__________

 

 

 

La Maison des Rêves....

 

 

 

 

  " Si Saint-Romain-au-Mont-d’Or m’était Conté !"

 

 

st-romain-au-mont-dor au XXe.JPG

 

 

 

 

·Ce qui se dit :

 

 

Généralités historiques

 

 

· Village cité au 12ème.

·

-     - S'appela Saint-Romain-de-Couzon jusqu'à la Révolution où il prit le nom de Romain-Libre; sous le vocable actuel depuis 1879.

·

- Seigneurie des comtes de Lyon qui la cédèrent au 16ème, lors d'un échange, aux Croppet.

·

 

-      - Le naturaliste Pierre Poivre y vécut - (· Vestiges de la maison forte de La Fréta.)

 

Pierre. à Saint Romain. Poivre.jpg

 

 

Vestiges préhistoriques et antiques

 

 

 

 

· Vestiges de l'aqueduc des Monts d'Or ; autres vestiges gallo-romains ; vestiges du réservoir-aqueduc du Vallon d'Arche (IC).

 

 

Architecture civile

 

 

 

· Village de caractère*, au sommet d'un coteau; appareil de pierres dorées des maisons anciennes.

 

 

· Arbre de la Liberté (SC).DSC08914.JPG

 

 

 

 

 

 

 

· Manoir de La Bessée* 15ème (IMH), remanié (ferme) : porche à meurtrières et mâchicoulis, fenêtres à meneaux.

 

 

 

 

DSC08904.JPG

 

 

Architecture sacrée

· Eglise : clocher* 15ème (IMH), abside voûtée en cul-de-four et transept* (IMH), nef 18ème: vitrail de l'Annonciation 15ème, bénitier double 1712: 2 bénitiers 1616 et 1791 à l'extérieur.

 

 

 

- -   (Fin de citation)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Ce qui se voit :

 

 

Enfin,

 

 

 

La demeure du Chaos à Saint Romain au Mont d’Or

 

 

 

 

Maison du Chaos 3. VI. 2011. M.P.PHOTOS-LYON.P1110040.JPG

 

 

 

 

 

 

 

DSC03643.JPG

DSC08846.JPGC.JPG

 

 

 

 



• Voyez comme Thierry Ehrmann est gentil, voyez comme le monde et le temps sont devenus soudain plus beaux (photo ci-contre)... !DSC08847.JPG

 

 

 

 

 

 

(Photos Mai 2009 & 23 Août 2009 dont cliché couleur & N & B de Hugues Mouillac )

 

 

 

 

 

 



CARTE DE NOËL 2008 [Décembre An de grâce 2008]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Photos : La Résidence du ‘‘Père Noël’’, à Saint Romain au Mont d’Or (Rhône) France / & le Château de l’Association du Prado (Les Alizés)  / © M.P.PHOTOS-LYON

 

  • / Archives Village : Saint Romain vers 1950

 

 

 

 

 

DSC08738.JPG

 

 

 

 

Château  de Saint romain au mont d'Or - Association du Prado (Les alizés)

 

 

 

· - (*) Antoine Chevrier, sa conversion :

 

 

 

 

Dans la nuit de Noël de l’année 1856, le Père Chevrier médite devant la crèche.







Il comprit que l'Evangile de Dieu fait homme est fondamentalement une Bonne Nouvelle pour la joie des hommes, que Dieu aime la compagnie des petits, qu’il fallait crier à temps et à contretemps que jamais plus les hommes ne seraient seuls. Il découvre en contemplant la naissance humaine du Fils de Dieu dans la pauvreté, qu’il ne suffit pas d’aimer passionnément les hommes et de chercher à les soulager dans leurs misères. S’il veut les évangéliser, il devra se mettre à l’écoute du Christ et faire comme il a fait, partager la vie des pauvres et devenir pauvre comme eux.

 

Crèche du Prado à Lyon.JPG

· Antoine Chevrier, né en 1826, d’une de ces nombreuses familles venues à Lyon pour travailler dans l’industrie de la soie. Lyon vit une période agitée : l’insurrection des canuts en 1831, les manifestations de 1834 et les répressions qui suivirent, la proclamation de la République en 1848. Antoine Chevrier est au séminaire, un club d’ouvriers s’y réunissait chaque soir pendant quelques temps. Il est ordonné prêtre en 1850, envoyé à la Guillotière : là-bas de l’autre côté du Rhône, campait tout un prolétariat industriel. La misère qu’il rencontre l’obsède.

 

 

Chapelle du Prado à Lyon.JPG

 

· Extrait d’un de ses sermons : " A mesure que les grands de la terre s’enrichissent, à mesure que les richesses s’enferment dans quelques mains avides qui les recherchent, on dirait que la pauvreté croît, que le travail diminue et que les salaires ne sont pas payés. On voit de pauvres ouvriers travailler depuis l’aube du jour jusqu’à la profonde nuit et gagner à peine leur pain et celui de leurs enfants. "

 

 

Il va voir les gens chez eux, il connaît leurs maisons sans confort, leurs visages fatigués, les enfants sortant de l’usine. Les inondations de 1856 le mettent encore plus en présence de la misère, de la vie des gens de son quartier.

 

 

· Une intuition la nuit de Noël :

 

 

Dans la nuit de Noël de cette année 1856, il médite devant la crèche. Il laissa parler "ses tripes". Comme quand on est amoureux, sans calcul, sans projet clair sinon celui de donner sa vie aux plus petits, aux enfants des cités ouvrières naissantes. Tout dans l’intuition. Cette intuition fut simple. Il comprit que l'Evangile de Dieu fait homme est fondamentalement une Bonne Nouvelle pour la joie des hommes, que Dieu aime la compagnie des petits, qu’il fallait crier à temps et à contretemps que jamais plus les hommes ne seraient seuls. Il découvre en contemplant la naissance humaine du Fils de Dieu dans la pauvreté, qu’il ne suffit pas d’aimer passionnément les hommes et de chercher à les soulager dans leurs misères.

 

 

 

DSC03895.JPG

 

S’il veut les évangéliser, il devra se mettre à l’écoute du Christ et faire comme il a fait, partager la vie des pauvres et devenir pauvre comme eux. On dit de Chevrier qu’il accueillait des petits diables et qu’il en faisait des saints. Miracle ? Oui, dans la mesure où tout homme, toute femme, dès lors qu’il est aimé, change.

 

 

Des parents lui envoient leurs enfants parce que ce sont des délinquants, d’autres lui demandent d’aller les retirer de la prison pour les prendre chez lui. Un témoin raconte : " J’ai souvent vu de grands jeunes gens de 16 à 20 ans se préparer à faire leur première communion. Quelques uns avaient été employés chez les saltimbanques, ils étaient très experts dans les exercices d’acrobates, de boxeurs, de mangeurs d’étoupe, de nègres d’occasion. Aussi les récréations étaient-elles des répétitions assez réussies des fêtes foraines." C’est au Prado que cela se passe.

 

 

Le Prado ? Une salle de bal connue et mal famée. Après bien des hésitations, des questionnements, Antoine Chevrier acquiert ce lieu. C’était en 1860. Il garde les jeunes six mois, les prend complètement à charge, il veut les instruire, leur faire découvrir le Christ dans un climat de confiance et de simplicité. Il cherche à s’associer des prêtres qui acceptent de vivre pauvrement au milieu des pauvres, pour leur faire connaître l’évangile dans des mots accessibles, des attitudes vraies. Les difficultés sont nombreuses : certains prêtres n’obtiennent pas l’autorisation de venir, d’autres ne s’adaptent pas. Il demande l’autorisation de former lui-même des jeunes en vue du sacerdoce. Il associe à ce travail de jeunes ouvrières. Il leur propose une formation selon l’évangile, une vie consacrée au Christ et aux pauvres. L’une d’entre elles, Marie Boisson devient la première sœur du Prado. Tout au long de ces années, il passe un temps considérable à travailler l’évangile pour y contempler Jésus Christ.

 

 

 

 

· Antoine Chevrier, modèle de vie apostolique :

 

 

 

Le Pape Jean-Paul II, s’est adressé aux séminaristes de France et à leurs formateurs, réunis à Lyon les 14 et 15 septembre 2001 :

 

 

Les séminaristes et leurs formateurs sont appelés à former ensemble une communauté de disciples qui veulent revivre l’expérience des Douze unis a Jésus (cf. Pastores dabo vobis, 60), pour apprendre a vivre et a servir comme Lui. Pour cela, il importe qu’ils ne cherchent ni les honneurs, ni la richesse, ni le pouvoir, mais plutôt qu’ils se fassent doux et humbles (Mt.11/29), pauvres (Mt.5/3), et petits (Mt.11/25), à l’exemple du Maître, pour qu’ils soient vraiment ses disciples et pour que toute personne puisse se sentir respectée et accueillie en frappant un jour a leur porte. Ils trouveront dans le Bienheureux Antoine Chevrier et les nombreux saints de France des modèles de vie apostolique " (**).

 

 

- Fin de citation

 

 

(**) Source Documentation. Catholique du 21.X. 2001, nr.2256.

 




• D'après l’heureux propriétaire des murs maculés, endeuillés, c’est plus de 270 000 visiteurs qui sont venus se prosterner devant le « Maître » des lieux et confondre leur propre goût et leurs idées sur l’Art, avec celui que semble vouloir leur imposer ce facétieux architecte de la déstructuration massive… qui a su retenir quelque peu leur attention en leur faisant partager à la fois sa propre vision du monde actuel, si non en pleine déconfiture, du moins en crise d’identification… !


• A la vue de ce spectacle affligeant et permanent qui s’offre aux yeux étonnés des enfants du Prado et aux petits garçons et petites filles de cette petite commune située à mi-chemin entre ville et ruralité. Notre regard se ferme tout à coup devant cette monstruosité. Il nous semble distinguer à présent un paysage féerique de neige, de sapins décorés, de guirlandes illuminées et ceci à seulement quelques encablures de cette miraculeuse veillée de Noël. Soudain les grilles du Domaine de la Source, s’ouvrent lentement pour laisser passer un traîneau tiré par de fiers et fougueux rennes aux bois flamboyants, le conducteur habile, stimule son attelage au moyen d’un grand fouet qui constelle silencieusement la voûte du ciel de volutes lumineuses pareilles à une pluie d’étoiles. Il n’est pas bien difficile de reconnaître sous la barbe blanche et bouclée de ce brave père Noël, le visage radieux de ce bon Thierry Ehrmann dont le cœur est aussi grand que la cargaison de jouets qu’il a en cette soirée embarqué avec lui. Il s’élance enfin vers le Prado au commencement de sa tournée car, une distribution de cadeaux magnifiques s’impose pour ces enfants que la vie n’a pas gâtés. Puis, il poursuivra son voyage dans cette riante contrée, afin qu’au réveil toutes ces chères petites têtes blondes découvrent émerveillées au pied de leur sapin ou de leur cheminée, les merveilleux ‘’joujoux’ qui par une touchante lettre lui furent commandés…

Thierry Erhmann, Artiste visionnaire ou tout simplement Démoniaque ?


• Et oui ! Vous aussi vous avez rêvé en croyant apercevoir dans ce village de Saint Romain au Mont d’Or une sordide « Demeure du Chaos », pur fruit de votre imaginaire et de tous les maux glanés accumulés, à force de regarder chaque jour la sacro sainte télévision. Les guerres et autres spectacles virtuels misérablement présentés, par une savante et détestable alchimie, vous ont altéré, torturé, noirci, endommagé le cœur, votre âme et votre esprit. Réveillez-vous bonnes gens ! Voyez et croyez, vous tous ici réunis, vous êtes devant la paisible chaumière du père Noël, qui fume comme sa propre cheminée, aussi joyeusement sa pipe et qui vous accueille avec bienveillance sur le seuil de sa maison, au milieu d’un parc où un clair ruisseau laisse entendre sa douce romance. C’est ce brave bonhomme, qui au plus froid de l’hiver, avec sa hotte sur le dos et son traineau légendaire, s’en va par les chemins, combler de ses plus merveilleux présents tous les petits et les plus grands qui peuplent cette terre des ‘’pierres dorées ‘’...


• Voyez comme Thierry Ehrmann est gentil, voyez comme le monde et le temps sont devenus soudain plus beaux. !


Ainsi soit-il



• A signaler : Si, par malheur, une puissance militaire étrangère décidait de bombarder le Centre National des Opérations Aériennes, situé dans les Monts d’Or, pour neutraliser ses actions, le village de saint Romain au Mont d’Or tout comme ceux situés aux alentours, seraient inévitablement transformés en « Villages du Chaos... »


• Pour infos :

• Le centre national des opérations aériennes qui a été inauguré le 26 février 2008 – 21H05 par le Premier ministre, François Fillon. le (CNOA) est installé sur la base aérienne 942 de Lyon Mont-Verdun (Rhône).


Anciennement appelé le “Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes” et précédemment situé à Taverny, en région parisienne, le CNOA, nouvellement installé à Lyon Mont-Verdun, est opérationnel depuis septembre 2007. M. Fillon et le ministre de la Défense se sont fait expliquer le fonctionnement du centre par le général de Rousiers, commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes.

 

-  La base 942 de Lyon Mont-Verdun est située à 165 mètres de profondeur. Ses galeries, creusées dans les années 1960, ont été modernisées afin de pouvoir héberger le CNOA, mais aussi un poste de commandement chargé de la conduite des opérations nucléaires. Dans deux ans, la base devrait devenir un pôle d’excellence de l'Otan, avec l’implantation de l’université de l’air.




Contact :


www.opex360.com/2008/02/26/le-centre-national-des-operati...




Noëlement votre…




Marc POTY
A Saint Romain, en ce mois de décembre de l’An de Grâce 2008
www.alirealyon.com





• Photos (Mai 2009) : La Résidence du ‘‘Père Noël’’, à Saint Romain au Mont d’Or (Rhône) France / © M.P.PHOTOS-LYON

 

 

DSC08773.JPG

DSC08770.JPG

DSC08741.JPG

DSC08740.JPG

 

DSC08771.JPG

DSC08737.JPG

 

DSC08748.JPG

 

 

 

 

photos mt d or 368.jpgphotos mt d or 333.jpgphotos mt d or 322.jpgphotos mt d or 317.jpgphotos mt d or 310.jpgDSC03684.JPGDSC03675.JPGDSC03665.JPGDSC03659.JPGDSC03650.JPGDSC03653.JPGDSC03658.JPG

DSC03641.JPG

DSC03639.JPG

DSC03649.JPGDSC03647.JPGDSC03646.JPGDSC02793.JPGDSC02791.JPGDSC02790.JPGDSC02762.JPGDSC02758.JPGDSC02768.JPGDSC02757.JPGDSC02779.JPGDSC02746.JPG

 

 

Maison du Cahos St Romain au Mont d'Or.06315.JPGDSC00036.JPGDSC00032.JPGDSC08590.JPGDSC08874.JPGThierry Ehrmann.& Marc Poty.08839.JPGB.JPGDSC08917.JPGDSC08918.JPGDSC08913.JPGDSC08910.JPGDSC08901.JPGDSC08907.JPGDSC08900.JPGDSC08896.JPGDSC08894.JPGDSC08793.JPG

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée 

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,mairie,saint-romain au mont d'or,grand lyon,banlieue,famille,divorce,instruction publique,chômage,délinquance,trafic,violence,crime,culture,france,thierry ehrmann,rémy,père antoine chevrier,prado,arbre,parc,armée,musée,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,béton,logement,résidences du parc,information,communication

enfant,jeux,éducation,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,mairie,saint-romain au mont d'or,grand lyon,banlieue,famille,divorce,instruction publique,chômage,délinquance,trafic,violence,crime,culture,france,thierry ehrmann,rémy,père antoine chevrier,prado,arbre,parc,armée,musée,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,béton,logement,résidences du parc,information,communication

enfant,jeux,éducation,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,mairie,saint-romain au mont d'or,grand lyon,banlieue,famille,divorce,instruction publique,chômage,délinquance,trafic,violence,crime,culture,france,thierry ehrmann,rémy,père antoine chevrier,prado,arbre,parc,armée,musée,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,béton,logement,résidences du parc,information,communication

DSC07369.JPGDSC07367.JPGDSC08792.JPGDSC07354.JPGDSC08878.JPGDSC08877.JPGDSC08873.JPGDSC08871.JPGDSC08865.JPGDSC08862.JPGDSC08859.JPG

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée 

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidence du parc,val de saône,saône,rhône,rhône-alpes,art contemporain,musée

 

De Marc POTY / Saint-Roma​in-au-Mont-d'Or / Demeure - Village & Prado du Chaos ...

 

Bonjour à Tous & à Chacun(e),

 

 

Voilà c'est fait, les enfants ne risqueront plus la noyade dans un étang hors du temps et hors du champ d’application de ce monde virtuel dans lequel la jeunesse est dorénavant immergée et qui, semble-t-il, remplace avantageusement la course inutile en pleine nature. De même, qu'ils ne pourront s’égarer au fond de leur Parc, aussi beau soit-il, avec la peur au ventre de recevoir par inadvertance une branche morte qui viendrait s'échouer par maladresse, sur leur tendre crâne de gamin. 

 

Ces petits avaient déjà reçus l'ORDRE formel de ne plus grimper aux arbres, voilà que de toute évidence, tout rentre à présent dans l'Ordre grâce à Monsieur Bouygues (un de ces rois comme nous en connaissons tant, dont le royaume s’étend du béton à l'information, de la récréation à la communication) venu semble-t-il tout exprès planter Les Résidences du Parc. Soit, un bosquet de 28 logements de type pavillonnaire, bâtis et placés, judicieusement au cœur de ce havre de Paix, que constitue cet écrin de verdure capable à la fois de procurer du plaisir et rendre le sourire à des êtres en quête d’Amour car, notablement meurtris par la Vie ...!

 

Dans la course effrénée au Développement durable, au travers d'une démarche toute empreinte d'un certain esprit labellisé écologique et surtout, portant au cœur, cette noble conscience de posséder un raisonnement digne de bonne foi. Nanti qui plus est, de cette passion éducative qui anime dorénavant cette nouvelle race d'éducateurs qui,  "bourrés de talents" et des idées plein les poches;  nous permettent d’arriver enfin, au bout du bout, de l'incongruité ... 

 

Dès lors, il est bien facile si non de le comprendre, du moins de le percevoir, qu’après les villes au caractère de plus en plus inhumain, n'en déplaise à nos élus qui s'auto-félicitent du contraire ; quand se créent autour d'elles, des banlieues propices à l'ennui, au chômage et parfois élues refuge par excellence, des peuples étrangers en exil ; celles-ci deviennent rapidement le paradis de tous les trafics qui s’épanouissent et fleurissent en abondance. La violence s’y installe et le crime s’y organise ; cependant, à quelques kilomètres de là, dans un village au demeurant paisible, on arrache à des enfants le permis de s'ébattre en apposant au bas d'un permis de construire, le sceau officiel qui permettra d'abattre des arbres et de couler à qui mieux mieux sur cette noble terre, une belle chape d'aggloméré ...!

 

Par ailleurs, on ne cessera de critiquer la Demeure du Chaos, symbole à la fois de la douleur, de la noirceur, en un mot du dégoût. Lui refusant du même coup l'ouverture aux Journées du Patrimoine, l'infligeant de tous les maux en appelant Au Secours la Gendarmerie et l'accablant de mille misères, pour ne pas accepter ni voir en définitif, à travers son existence et les œuvres ainsi présentées, le tableau hideux que nous offre pourtant au quotidien, à travers nos médias favoris, en pleine décadence, notre nauséeuse Société ...

 

Bravo les Décideurs ! Bravo les Promoteurs ! Bravo pour ce Monde d'un Genre Nouveau que l'on souhaite malgré-nous, nous infliger ...!

 


Bien à Vous

 

 

Marc POTY

 

A Saint-Romain-au-Mont d'Or, ce 12 Mai 2013

 

 

PS : Et puis, voici une conversation que nous souhaiterions porter à votre connaissance. Il y a de cela quelques années, avant que le Parc du Prado soit saccagé, alors que nous avions demandé la permission de faire quelques clichés de ce magnifique cadre de verdure et de la non moins vénérable et charmante maison d’Enfants, digne des maîtres maçons. Chemin faisant, un gamin âgé tout au plus de cinq ou sept ans, juché sur son tricycle, nous emboîta le pas. Les questions ne tardèrent pas à lui venir spontanément : « dis, d’où tu viens qu’est-ce que tu fais, pourquoi tu fais des photos etc. ? » Nous répondions de notre mieux avec la ferme intention de ne pas vouloir l’inquiéter, de quelle que façon que ce soit. Nous lui avons simplement demandé, s’il habitait ici, depuis combien de temps et s’il était content, heureux de vivre en somme … ? Ce que nous avons retenus de ses courtes réponses fut qu’un jour, il mourrait, aussi souhaiterait-il être enterré en face … « Où insistions-nous » ? – Réponse : « Là, en face, de l’autre côté du mur … dans … la … Demeure du Chaos » … !

 

Photos / ® M.P.PHOTOS-LYON ©

 

 

CONTACTS :

_________

 
 

Direction Générale

ASSOCIATION PRADO RHONE-ALPES
FONDATION DU PRADO
Direction Générale

200 rue du Prado
69270 FONTAINES SAINT MARTIN

Tél. 04 72 42 11 22
Fax 04 72 42 11 29

webmaster@prado.asso.fr

 

 

Secrétariat

Mairie de Saint-Romain-au-Mont-d'Or

 

Contact

Secrétaire générale

Adresse:
Rue de la république Saint Romain au mont D'or 69270

Téléphone: 04 78 22 25 06

Fax: 04 78 22 41 45

http://www.saintromainaumontdor.fr



enfant,jeux,éducation,instruction,architecte,architecture,art,artiste,sculpture,acier,pochoire,demeure du chaos,maison,chaos,saint-romain au mont d'or,grand lyon,banlieue,famille,divorce,instruction publique,chômage,délinquance,trafic,violence,crime,culture,france,thierry ehrmann,rémy,père antoine chevrier,prado,arbre,parc,armée,arme,construction,destruction,village,église,vitraux,pierre dorée,pierre,bouygues,immobilier,urbanisation,lotissement,béton,logement,résidences du parc

 

DSC08857.JPGDSC08855.JPGDSC08848.JPGDSC08846.JPGDSC08845.JPGDSC08844.JPGDSC08843.JPGDSC08842.JPGDSC08834.JPGDSC08831.JPGDSC08826.JPGDSC08824.JPGDSC08799.JPGDSC08822.JPGDSC08600.JPGDSC08590.JPGDSC08589.JPGDSC08587.JPGDSC07369.JPGDSC07355.JPGDSC07356.JPGDSC07353.JPGDSC07365.JPGDSC08805.JPGDSC08802.JPGDSC08798.JPGDSC07363.JPGDSC07351.JPGDSC06316.JPGDSC07360.JPG

 

 

 

-

 

 

 

CARTE DE NOËL 2008

 

 

 

La Maison des Rêves....

 

 

 

 

 

 

« De gros flocons tourbillonnent lentement dans un ciel bleu - gris et se posent en douceur sur la colline environnante des ’’Monts d’Or‘’ à laquelle les bâtisseurs d’antan ont extrait de ses entrailles, cette pierre dorée qui servie à la fois à l’édification des villages aux alentours et plus particulièrement à celui de Saint Romain, pérennisant ainsi le nom de ‘’pierres dorées‘’ auquel se sont attachés les bois et les prés environnants et autres communes qui se sont bâties avec et autour de cette même minéralité. La neige s’accumule sur les toits et les murets de même que sur cette croix de la vieille chapelle, transformant peu à peu ce lieu paisible en véritable carte postale de noël ; assorti de quelques fumées s’échappant d’antiques cheminées qui apportent une touche supplémentaire de magie à cet environnement hivernal, en répandant autour d’elles cette bonne odeur de feu de bois qui réveille peu à peu nos souvenirs d’enfance ; blottis bien au chaud dans un coin de notre cœur qui nous accompagnent depuis, tout au long de notre vie… »

 

 

 

Féerie d’un décor planté devant nos yeux un instant éblouis par l’évocation de notre enfance et par quelques rayons de soleil qui percent à travers les arbres et les quelques nuages épars pour se réverbérer enfin sur ce manteau immaculé qui nous tombe du ciel juste avant la nativité, toute empreinte de symboles, pour les grands comme pour les petits.

 

 

Nos pas s’enfoncent dans ce tapis tout blanc et le poids de notre corps se trouve naturellement amorti par ce revêtement laiteux scintillant qui s’allonge à perte de vue devant nous et nous accompagne à chaque détour de rue et de ruelle autour desquelles les bâtiments au fil des siècles ont pris position. Nous voici arrivés au cœur de ce charmant village, cher à Pierre Poivre, botaniste de Louis XV (Pierre Poivre, né le 23 août 1719 à Lyon et mort le 6 janvier 1786 au château de la Freta, à Saint-Romain-au-Mont-d'Or, fut un administrateur colonial et agronome) au lieu dit de la Source, entre un mur de pierres dorées qui cerne une propriété du XVIIIème siècle aujourd’hui maison d’enfants du Prado qui accueille une cinquantaine de garçons et de filles entre 5 & 14 ans et une bâtisse tant soit peu historique, puisqu’elle servi de relais de Poste au XVIIème siècle. Cette ‘’cabane au bord de l’eau’’ pense aujourd’hui ses plaies, en ce mois de décembre 2008 et offre au regard des passants ses vilaines cicatrices car victime à la fois de la paranoïa d’un homme ‘’mégalo & sanguinaire’’ qui avec son argent et son esprit torturé n’a réussi à faire sortir de terre qu’une production apocalyptiquement artistique, dit-on !...

 

 

De l’Art Moderne en somme… ! Un nouvel Ordre Mondial … ! … ?

 

 

La neige est heureusement là, elle tricote posément en laine blanche des pansements sur ces blessures architecturales, ces « figures » imposées aux passants qui passent et à l’ensemble du voisinage et de celui des enfants. Triste masure qui évoque la désolation, la souffrance et la mort, « œuvre plastique » aux dires du propriétaire et des « Artistes » qui officient avec lui et se réclament tels pour cet ensemble, pictural qui interpelle, par ses tableaux gigantesques qui couvrent 9 000 m2 sur les 12 000 m2 que compte l’édifice ; une œuvre collective puisque réalisée sous 80 signatures, représentant quelques 30 nationalités !

 

 

Pourquoi cette révélation soudaine chez cet homme, Thierry Ehrmann, entrepreneur avant tout ? Pourquoi avoir choisi ce village ? Pourquoi cette forme d’expression très tendance semble t-il ? Dans le même courant que celui qui anime les punks, le monde musical, le style vestimentaire, la mode alimentaire, le nouveau vocabulaire par SMS interposés etc. et autres productions audio-visuelles du même tonneau, qui coulent à flots pour un public de convertis mais plus sûrement pour réveiller ceux qui dorment, les drogués du marketing et de la communication à gogo ; pour choquer les bonnes âmes, bien pensantes, les esprits au tempérament pudibond… !

 

 

Le Grand sociologue, Coluche estimait que l’on ne peut juger équitablement l’intelligence d’un tiers qu’au travers de sa propre faculté à comprendre qui suggère selon la définition : « essentiellement l'aptitude à relier des éléments qui sans elle resterait à jamais séparés »; c’est donc très suggestif en somme ! Non ?

 

 

N’empêche, sans cette neige qui évoque la douceur, nous ne pouvons voir, comprendre et admettre cette collusion existante entre ‘’Pouvoir & Argent’’ qui subsiste dans cette expression collective en 2 900 tableaux (le chiffre est en perpétuelle augmentation on évoque même 3 123 œuvres qui plantent le décor), certains jugent cette forme artistique extraordinaire, d’autres rejettent en bloc et pour cause, ces noirceurs sanguinolentes, employant au surplus bien d’autres qualificatifs, tous propres à évoquer l’enfer ou l’épicentre d’un bombardement thermo nucléaire qui se serait limité, Dieu merci, à la seule enceinte de ce complexe architectural dénommé ‘’La Source’’… ! où le portrait du Dalaï Lama voisine fraternellement avec celui du Père Charles de Foucauld (Charles Eugène de Foucauld de Ponbriand, né le 15 septembre 1858, décédé le 1er décembre 1916, religieux catholique de son état, lui-même entouré du Christ rédempteur , de Fidel Castro qui trône lui aussi en bonne place à côté de dictateurs notoires que l’Histoire a retenus et rendus célèbres et qui se fondent et se confondent artistiquement parlant avec les terroristes pourchassés et signalés par leur sinistres exploits, qui ont ensanglanté notre troisième millénaire dans sa phase de balbutiements.

 

 

Et tout ceci, campé au milieu d’un champ inextricable de ruines, où carcasses de véhicules calcinées, s’imbriquent « admirablement » dans une épave d’avion ou un hélicoptère. Le tout enchevêtré parmi d’autres objets hétéroclites ramassés ça et là, semble-t-il, au hasard sur des terrains d’opérations militaires… !

 

 

 

« De quoi passionner les foules et susciter, pourquoi pas, un monument aux défuntes voitures brûlées dans nos cités ou encore l’idée de créer plusieurs triptyques à base de poubelles, elles aussi immolées, fondues au champ d’honneur, au cœur de nos agglomérations elles aussi transfigurées par des fanas pyromanes en herbe, qui se découvrent l’instant d’une échauffourée avec les forces de police si non un génie permanent, du moins une expression artistique spontanée, qui trouve sa pleine dimension et sa libre expression grandeur nature puisque sur la voie publique… elle aussi accaparée ! ? »

 

 

- Chacun appréciera selon son vécu, sa propre culture, sa foi dans l’Art dans toute sa dimension et dans ses formes d’expression… !

 

 

 

Un exutoire en images, fortes, émouvantes, angoissantes, agaçantes…

 

 

Nous évoquons ici le copinage qui subsiste depuis longtemps entre le Pouvoir & l’Argent. En d’autres temps et en d’autres lieux, la cité lyonnaise n’est pas exempte de ces échafaudages politico-financiers qui ont trouvé preneur chez nos élus locaux en mal de prestige et de postérité. Alors, pourquoi ne pas associer au bas d’un parchemin sa signature avec celle d’un héro des Arts, un de ces plasticiens du moment, que l’on nommera du même coup chevalier, officier ou commandeur de l'ordre des Arts & des Lettres ou décoré plus généralement de l’ordre National du Mérite…, histoire de se constituer à moindre frais son propre blason, puisque les deniers publics sont là pour participer et conforter l’œuvre maîtresse… ?

 

 

- Et qu’importe du qu’en dira-t-on, « Ne sommes-nous pas ceux qui élaborons et promulguons les lois, ceux qui récoltons les impôts et qui décidons de leur répartition ? Le peuple n’a qu’un seul devoir, qu’une seule obligation, c’est de se plier à notre volonté… ! ». Ainsi soit-il !

 

 

La neige poursuit sa chute inexorablement sur Saint Romain au Mont d’Or. Nous réfléchissons tout haut sur cet homme devenu un brin mégalo, dérangé, penseront certains, en pleine démence et qui justifie à lui seul cette corruption culturelle savamment entretenue qui existe et perdure depuis des millénaires. Souvenez-vous de ces civilisations anciennes aujourd’hui disparues dans les limbes de l’éternité, qui nous laissèrent en héritage un patrimoine conséquent de tombeaux et autres édifices spirituels et intemporels, dont nous prenons aujourd’hui un malin plaisir à photographier sous toutes les coutures et qui sont devenus pour nous, du fait d’un personnage ambitieux, vaniteux et cupide, des valeurs de références incontestées car uniques au monde, dans notre gigantesque et extraordinaire catalogue d’Art & Essais.

 

 

Qui à leur époque aurait été suffisamment sensé pour croire à une si prestigieuse renommée ?

 

 

Et pourtant ! Alors, la Maison du Chaos, qui prend sa « Source » au lieu dit du même nom, deviendra-t-elle elle aussi un monument voué à la postérité ? Ou disparaîtra-t-elle à jamais de l’album de famille des bâtisses sises à Saint Romain au Mont d’Or (selon le jugement rendu par la Cour d’Appel de Grenoble en date du 16 courant) qui se découvrit dans ce Val de Saône des vertus de bourg paisible, puisque jusque là sans « histoire » ou si peu ? !

 

 

Un modeste temple protestant, assorti d’une nécropole et de catacombes marquèrent ce XVIIème siècle, suivi d’un jardinier aventureux qui bâtit un pavillon destiné à rassembler ses souvenirs de voyage. Dans un autre coin plus avant de l’histoire ce fut un prince de l’église, Pierre d’Epinac, archevêque de Lyon qui oublia un instant son vœu de pauvreté pour s’empresser d’échanger en 1584 cette ‘’place’’ située au pied des Monts d’Or contre un coquet hôtel particulier à Paris appartenant à un certain ‘’Croppet’’ qui devint à cette date seigneur de saint Romain. En 1660 la famille ‘’de Murard’’ acquis la propriété, édifia le château actuel, puis par voie de succession le transmis à la famille ‘’de Monténard’’. Ce fut une riche famille d’aristocrates les ‘’de Certaines’’ qui, par la suite hérita de cette gentilhommière. Elle participa activement à son agrandissement et à son embellissement au point de céder un peu plus tard en l’état, par une vente réalisée en 1956, un château resplendissant à bien des égards et un parc admirablement arboré, assortis de communs tout aussi intéressants architecturalement, à l’œuvre non moins émérite du ‘’Prado’’, fondée par le très charismatique Père Chevrier (*)…

 

 

• Mais, jusque là, pas de quoi faire venir des cars de Japonais et autres touristes en mal d’exotisme. Par contre, l’existence de cette ‘’Demeure du Chaos’’ née le 9 décembre 1999 (d’où le chiffre de référence 999, qui succéda à ‘’l’Esprit de la Salamandre ‘’ sous le roi François 1er) de l’imagination féconde d’un certain Thierry Ehrmann, businessman de son état et à la tête de deux empires sensés lui remplir avantageusement son escarcelle : ‘’Le Groupe Serveur’’ & ‘’Artprice’’ (leader mondial de l’information sur le marché de l’Art) - Figure si non talentueuse du moins argentée capable de drainer grâce à cette réalisation grandeur nature sortie du sentier du commun, suffisamment de curieux assoiffés si non de sang du moins de divertissements diaboliques. Ici ils seront amplement satisfaits car, copieusement servis. Ils pourront à loisir se complaire et se vautrer dans le diabolique, en partant à la recherche de mots délivrés comme des sentences au travers du poids des pierres qui ne peuvent ici qu’exprimer conflit et lamentation, et retrouver par des représentations polychromiques, des peintures figuratives et réalistes, surgies tout droit des profondeurs de notre univers que l’Homme lui-même, n’a réussi depuis son règne qu’à malmener et à profaner …

 

 

• D’après l’heureux propriétaire des murs maculés, endeuillés, c’est plus de 270 000 visiteurs qui sont venus se prosterner devant le « Maître » des lieux et confondre leur propre goût et leurs idées sur l’Art, avec celui que semble vouloir leur imposer ce facétieux architecte de la déstructuration massive… qui a su retenir quelque peu leur attention en leur faisant partager à la fois sa propre vision du monde actuel, si non en pleine déconfiture, du moins en crise d’identification… !

 

 

• A la vue de ce spectacle affligeant et permanent qui s’offre aux yeux étonnés des enfants du Prado et aux petits garçons et petites filles de cette petite commune située à mi-chemin entre ville et ruralité. Notre regard se ferme tout à coup devant cette monstruosité. Il nous semble distinguer à présent un paysage féerique de neige, de sapins décorés, de guirlandes illuminées et ceci à seulement quelques encablures de cette miraculeuse veillée de Noël. Soudain les grilles du Domaine de la Source, s’ouvrent lentement pour laisser passer un traîneau tiré par de fiers et fougueux rennes aux bois flamboyants, le conducteur habile, stimule son attelage au moyen d’un grand fouet qui constelle silencieusement la voûte du ciel de volutes lumineuses pareilles à une pluie d’étoiles. Il n’est pas bien difficile de reconnaître sous la barbe blanche et bouclée de ce brave père Noël, le visage radieux de ce bon Thierry Ehrmann dont le cœur est aussi grand que la cargaison de jouets qu’il a en cette soirée embarquée avec lui. Il s’élance enfin vers le Prado au commencement de sa tournée car, une distribution de cadeaux magnifiques s’impose pour ces enfants que la vie n’a pas gâtés. Puis, il poursuivra son voyage dans cette riante contrée, afin qu’au réveil toutes ces chères petites têtes blondes découvrent émerveillées au pied de leur sapin ou de leur cheminée, les merveilleux ‘’joujoux’ qui par une touchante lettre lui furent commandés…

 

Thierry Erhmann, Artiste visionnaire ou tout simplement Démoniaque ?

 

 

• Et oui ! Vous aussi vous avez rêvé en croyant apercevoir dans ce village de Saint Romain au Mont d’Or une sordide « Demeure du Chaos », pur fruit de votre imaginaire et de tous les maux glanés accumulés, à force de regarder chaque jour la sacro sainte télévision. Les guerres et autres spectacles virtuels misérablement présentés, par une savante et détestable alchimie, vous ont altéré, torturé, noirci, endommagé le cœur, votre âme et votre esprit. Réveillez-vous bonnes gens ! Voyez et croyez, vous tous ici réunis, vous êtes devant la paisible chaumière du père Noël, qui fume comme sa propre cheminée, aussi joyeusement sa pipe et qui vous accueille avec bienveillance sur le seuil de sa maison, au milieu d’un parc où un clair ruisseau laisse entendre sa douce romance. C’est ce brave bonhomme, qui au plus froid de l’hiver, avec sa hotte sur le dos et son traîneau légendaire, s’en va par les chemins, combler de ses plus merveilleux présents tous les petits et les plus grands qui peuplent cette terre des ‘’pierres dorées ‘’...

 

 

Ainsi soit-il

 

 

 

• A signaler : Si, par malheur, une puissance militaire étrangère décidait de bombarder le Centre National des Opérations Aériennes, situé dans les Monts d’Or, pour neutraliser ses actions, le village de saint Romain au Mont d’Or tout comme ceux situés aux alentours, seraient inévitablement transformés en « Villages du Chaos... »

 

 

• Pour infos :

 

• Le centre national des opérations aériennes qui a été inauguré le 26 février 2008 – 21H05 par le Premier ministre, François Fillon. Le (CNOA) est installé sur la base aérienne 942 de Lyon Mont-Verdun (Rhône).

 

 

Anciennement appelé le “Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes” et précédemment situé à Taverny, en région parisienne, le CNOA, nouvellement installé à Lyon Mont-Verdun, est opérationnel depuis septembre 2007. M. Fillon et le ministre de la Défense se sont fait expliquer le fonctionnement du centre par le général de Rousiers, commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes.

 

 

 

La base 942 de Lyon Mont-Verdun est située à 165 mètres de profondeur. Ses galeries, creusées dans les années 1960, ont été modernisées afin de pouvoir héberger le CNOA, mais aussi un poste de commandement chargé de la conduite des opérations nucléaires. Dans deux ans, la base devrait devenir un pôle d’excellence de l’Otan, avec l’implantation de l’université de l’air.

 

 

Contact :

 

 

www.opex360.com/2008/02/26/le-centre-national-des-operations-aeriennes-a-ete-inaugure/

 

 

 

 

 

Noëlement votre…

 

 

 

 

Marc POTY

A Saint Romain, en ce mois de décembre de l’An de Grâce 2008

 

 

www.alirealyon.fr

 

 

 

www.demeureduchaos.org

 

 

 

• Photos (Mai 2009) - (Juillet 2010 pour Jean Ferrat) - (Août 2010 avec Rémy POTY) : La Résidence du ‘‘ Père Noël ’’, à Saint Romain au Mont d’Or (Rhône) France / © M.P.PHOTOS-LYON

 

 

 

NB: Au Patrimoine de la Commune de Saint-Romain au Mont d'Or, désormais il est malheureusement nécessaire de compter avec l'œuvre intitulée :


" Le Prado du Chaos" ...!
_________________________

 

 

DSCN1994 Prado du Chaos M.P.PHOTOS-LYON 15.VI.2012.Saint-Romain au Mt. d'Or.Rhône. (49) 2.jpg
DSCN1994 Prado du Chaos M.P.PHOTOS-LYON 15.VI.2012.Saint-Romain au Mt. d'Or.Rhône. (43).JPG

" Le Prado du Chaos" ...!

_____________________

 

 

  • - Le Prado de Saint-Romain au Mont d'Or ne propose plus son grand et beau Parc à ses Enfants

 

Maison d'Enfants Les Alizés  - FONDATION DU PRADO


Finis depuis longtemps, les Cerisiers, la Piscine, les Trains que l'on voyait passer au rythme de leur panache de fumée, c'est Vrai qu'ici Attention Danger.



Danger identique et immédiat avec la route de ce Parc tronqué ...!



Et puis l'étang où l'on pouvait se risquer, et voir de grands cygnes blancs qui l'avaient adopté, ces arbres centenaires où l'on pouvait grimper et voir à leur cime le Prado ...


Mon Dieu que c'est beau ...!



L'Heure est à la "Protection, voir même à la Surprotection, tant pis si les Programmes de Télévision bêtifient Adultes & Enfants, le Rêve d'une Société Conviviale et Naturelle s'est depuis belle lurette perdu ...!



Quoi d'étonnant qu'après le béton viennent l'ennui et les désillusions.



Bien à Vous Mesdames, Messieurs les Décideurs, Cher Président qui, fut un temps, me faisiez admirer les vitraux restaurés, de l'église de Saint-Romain  ... Vous avez évolué depuis, vous avez démoli cet écrin de Verdure et vous contestiez depuis sa création, l'existence de la DEMEURE du CHAOS ...!

 

enfant,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,architecture,art,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado

enfant,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,architecture,art,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado

enfant,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,architecture,art,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado



Vous avez fait pire avec Mr BOUYGUES, vous avez commis le " Crime" que dénonce justement cette DEMEURE du CHAOS, vous êtes devenus à son image " Le PRADO du CHAOS ".



Le Père Antoine Chevrier doit de là haut vous faire les yeux gros ...!



«  Ces Réflexions malheureusement n'influeront en rien la marche de cette "Histoire", n'empêchent qu'elles essaient de traduire ma très vive émotion, ma grande déception, voire mon immense peine devant ce gâchis irrémédiable. »


Marc POTY

A Lyon & à Saint Romain-au-Mont d'Or, ces 27 Juin & 16 juillet 2012


DSCN1994 Prado du Chaos M.P.PHOTOS-LYON 15.VI.2012.Saint-Romain au Mt. d'Or.Rhône. (38) 2.jpg
DSCN1994 Prado du Chaos M.P.PHOTOS-LYON 15.VI.2012.Saint-Romain au Mt. d'Or.Rhône. (31) 2.JPG

 

enfant,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,architecture,art,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado

enfant,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,architecture,art,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado

enfant,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,architecture,art,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado

enfant,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,architecture,art,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado

enfant,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,architecture,art,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado

enfant,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,architecture,art,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado

enfant,maison,chaos,saint-romain,mont d'or,architecture,art,culture,france,ehrmann,rémy,chevrier,prado

SDC17733 B.JPGSDC17741 B.JPGSDC17744 B.JPGSDC17745 B.JPGSDC17746 B.JPGSDC17760 B.JPG

 

 

 

SDC17734 B.JPGSDC17727 B.JPGSDC17730 B.JPGSDC17731 B.JPGSDC17738 B.JPG

SDC16508 B.JPGSDC16509 B.JPGSDC16511 B.JPG